De Grandes Espérances, de Charles Dickens

15.05.21 Great ExpectationsJ’ai décidé de participer au challenge 2015 de Pretty Books, qui consiste à lire un classique de la littérature par mois. En effet, j’ai l’impression d’être passé à côté de pas mal de classiques dans ma scolarité et mes études et il me semble intéressant de s’attarder sur ces livres pour comprendre bon nombre de références, ainsi que les influences qu’ont pu avoir ces histoires classiques sur les auteurs suivants, voire contemporains. Jusqu’ici, j’ai participé au challenge de manière officieuse, en lisant un classique dans mon coin mais il est temps de sortir de sa bulle et de participer plus activement !

Pour le mois de mai donc, j’ai lu Great Expectations (De Grandes Espérances) de Charles Dickens. Pour en parler, je vais suivre le « questionnaire » donné par Pretty Books, traduit en français :

Quand j’ai découvert ce classique : Il y a quatre ans il me semble, quand je l’ai acheté puisqu’il était au programme de ma troisième année de licence d’anglais, mais au final je n’en ai pas su plus puisque cette année là je suis partie en Erasmus et j’ai lu tout autre chose. Pendant ma dernière année de master, j’ai découvert d’autres œuvres de Dickens en revanche.

Pourquoi j’ai décidé de le lire : Premièrement, parce qu’il fait partie des nombreux livres qui s’empilent sur mes étagères depuis quelques années, sans que je les lise. Et je l’ai tiré au sort ce mois-ci. En plus, j’ai eu l’occasion de beaucoup travailler une œuvre particulière de Dickens (A Holiday Romance, qui pour une raison qui m’échappe, n’est pas traduite en France) pour mon mémoire et j’avais très envie de voir cet auteur à l’œuvre dans un genre tout à fait différent.

Qu’est ce qui en fait un classique : Je ne suis pas certaine de pouvoir donner une réponse scientifique à cette question, mais l’auteur est l’un des écrivains les plus connus et les plus talentueux de l’époque victorienne, et il parvient merveilleusement bien à retranscrire l’ambiance de l’époque, ses difficultés, ses différentes classes et les motivations de ses personnages. Great Expectations fait bien partie de ces romans là.

Ce que j’en ai pensé : J’ai beaucoup aimé. Avant de commencer à lire Dickens, je pensais ne jamais aimer puisque, dans ma tête, il s’agissait du Balzac britannique (et j’avais détesté Balzac). Quand j’ai commencé à travailler sur certains de ses textes, je me suis rendu compte qu’en fait il parvient à créer tout un monde et une pléthore de personnages, que tout semble séparer mais dont les chemins se croisent finalement. En plus, tout se passe à l’époque victorienne et étant très intéressée par cette période, ça fait un point en plus. Après, je ne pense pas que Great Expectations soit le meilleur roman de Dickens, mais il m’a plu quand même. Le personnage principal, Pip, est tout de même beaucoup trop fade à mon goût.

Restera-t-il un classique : Probablement ?

À qui le recommanderais-je : Quiconque ne craint pas les livres un peu épais, et apprécie un monde victorien bien construit et une intrigue bien menée qui relie plusieurs personnages.

Petit bonus, mes classiques mensuels depuis début 2015 (de janvier à avril donc) :

  • Of Mice and Men (Des souris et des hommes) de John Steinbeck ;
  • Œuvres choisies I de Diderot ;
  • Rhinocéros de Ionesco ;
  • Le Château des Carpathes de Jules Vernes.
Publicités

2 commentaires sur “De Grandes Espérances, de Charles Dickens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s