Juin 2020 : lectures et revue du web

Bilan des lectures de juin

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais le mois de juin est passé beaucoup trop vite. Du coup je ne sais plus trop ce que j’ai lu ou pas, j’ai l’impression de pas avoir passé énormément de temps avec des livres ce mois-ci… Ceci dit, j’ai enfin lu Le Petit Prince de Saint Exupéry et je comprends un peu mieux pourquoi c’est autant référencé, c’était beau et triste à la fois. J’ai continué la lecture d’un chouette webcomic que j’ai chroniqué, Here U Are de DJun que je recommande vivement ! Et sinon j’ai eu un autre coup de cœur pour la bande dessinée La Fille dans l’écran de Manon Desveaux et Lou Lubie.

Florilège de chroniques lues

Je ne résiste pas à mettre deux chroniques faites par Usva sur Les Miscellanées d’Usva, tout d’abord celle de Ce qui nous sépare écrit et dessiné par Hélène Aldeguer mais aussi Nous étions les ennemis de George Takei (avec Steven Scott, Justin Eisinger et Harmony Becker mais je ne sais pas quel a été leur rôle). Les deux bandes dessinées parlent de racisme de façon tout à fait différente mais j’ai envie de les lire tous deux !

Planète Diversité est toujours de bon conseil, ses « Recommandations de livres avec des personnages Noirs et LGBTQ+ » m’ont permis d’enrichir ma liste de souhaits, de même que sa chronique de Clap When You Land d’Elizabeth Acevedo.

Ce livre fait partie des ouvrages que j’ai très envie de découvrir depuis une petite éternité, et c’est toujours bon de se rappeler pourquoi : La Main gauche de la nuit d’Ursula K. Le Guin a été brillamment chroniqué par Femmes de lettres.

Sur Comics Have the Power, j’ai été convaincue par la chronique de DCeased de Tom Taylor, Trevor Hairsine, James Harren et une multitude d’autres personnes talentueuses, faite par Thomas Savidan et Siegfried « Moyocoyani » Würtz. J’ai vu passer des extraits et ça donnait déjà envie, et bien que je sois pas particulièrement fan d’histoire de zombie, j’ai très envie de lire cette aventure DC ! J’ai aussi beaucoup aimé la chronique que Sonia Dollinger a faite de Harleen, écrit et dessiné par Stjepan Šejić.

Revue du web

Lire la suite « Juin 2020 : lectures et revue du web »

La Fille dans l’écran, de Manon Desveaux et Lou Lubie

Couverture La Fille dans l'écran de Lou Lubie et Manon Desveaux

La Fille dans l’écran, de Manon Desveaux et Lou Lubie, Marabout, « MARAbulles », 2019, 190 pages.

L’histoire

Coline vit en France et rêve de devenir illustratrice. Ses recherches d’inspiration la conduisent à contacter Marley, une photographe installée à Montréal. De son côté, Marley a abandonné sa passion pour la photo pour se laisser porter par une vie sociale trépidante : un job alimentaire, un amoureux québécois…

Les deux jeunes femmes que tout oppose vont tisser sur internet un lien plus fort que la distance et le décalage horaire, qui va grandir de façon troublante jusqu’à la rencontre…

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur ♥

Mon humble avis

Lire la suite « La Fille dans l’écran, de Manon Desveaux et Lou Lubie »

Du mensonge, de Tommi Parrish

Du mensonge, de Tommi Parrish, traduit de l’anglais (États-Unis) par Adel Tincelin, Cambourakis, 2018 (VO : 2018), 130 pages.

L’histoire

Du mensonge met en scène les retrouvailles de deux vieux amis de lycée, autrefois très proches, mais que la vie a séparés.
Le temps d’une nuit, Tim et Cleary vont évoquer leurs vies actuelles mais aussi le passé, leurs échecs sentimentaux, les questionnements sur leur sexualité.

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la suite « Du mensonge, de Tommi Parrish »

Le Monstre et la Bête T1, de Renji

Le Monstre et la Bête T1, de Renji, traduit du japonais (Japon) par Isabelle Eloy, Taifu Comics, 2020 (VO : 2018), 191 pages.

L’histoire

Il était une fois, une forêt où résidaient de nombreuses créatures. Parmi elles, une bête nommée Kavo vivait dans la solitude. Un jour, alors que Liam se fait agresser au milieu des bois, la bête le sauve. S’attendant à le voir partir en courant et en hurlant, comme tant d’autres avant lui, il est étonné de découvrir que l’homme d’âge mûr n’a pas peur de lui et souhaite même le remercier de lui être venu en aide.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la suite « Le Monstre et la Bête T1, de Renji »

Here U Are, de DJun

Here U Are, de DJun, traduit du mandarin (Chine) en anglais par Flex Tape Scans, 2017-2020.

L’histoire

Yu Yang accueille les nouveaux élèves dans l’école, puisqu’il est leur aîné. Son ami lui demande une faveur : donner la valise qu’il transportait à un nouvel élève. « Tu le reconnaîtras quand tu le verras. » Il accepte, et se retrouve nez à nez avec un géant au regard froid, le nouvel élève ne paraît pas très commode ! Et le destin va amener Yu Yang à le revoir plus qu’il ne l’espérait !

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur ♥

Mon humble avis

Lire la suite « Here U Are, de DJun »

Mai 2020 : lectures et revue du web

Randonnée au massif de l’Étoile, Des livres et les mots, CC BY-NC-ND 4.0

Bilan des lectures de mai

J’ai lu assez peu de livres finalement, mais beaucoup d’articles que j’avais mis de côté, et j’ai aussi découvert quelques webcomics dont je parlerai prochainement sur le blog. Comme toujours avec cette saga, un gros coup de cœur pour le cinquième tome de The Expanse : Les Jeux de Némésis de James S. A. Corey.

Florilège de chroniques lues

La chronique des Miscellanées d’Usva à propos du roman Rouge pute de Perrine Le Querrec m’a convaincu de l’ajouter illico presto à ma wishlist. Dans un autre genre, sa chronique de Carolina de Sirlene Barbosa et João Pinheiro était également très intéressante.

Sur Planète Diversité, c’est The House in the Cerulean Sea de T. J. Klune qui m’a donné très envie de découvrir cet univers.

Dans un style tout à fait différent, Maël Rannou, sur La Brèche, a fait un compte rendu du livre Cases-pixels : Une histoire de la BD numérique en France de Julien Baudry et c’était très intéressant.

Revue du web

Lire la suite « Mai 2020 : lectures et revue du web »

L’enfant et le maudit T3, de nagabe

L’enfant et le maudit T3, de nagabe, traduit du japonais par Fédoua Lamodière, Komikku éditions, 2017 (VO : 2017), 174 pages.

L’histoire

Il était une fois une enfant et un non-humain maudit, venus de deux mondes différents. Alors que l’étrange être veille sur la petite fille, celle-ci vit à ses côtés sans se rendre compte de la dangerosité du monde qui l’entoure. Candide, la jeune humaine attend qu’on vienne la chercher, tandis que la créature n’ose pas lui révéler la triste vérité et briser toutes ses espérances… Traversée par une douceur empreinte de tristesse, cette relation calme et sensible se construit par petites touches et soulève nombre de questions : que font-ils ensemble ? Pourquoi la protège-t-il ? Qu’adviendra-t-il d’eux ? Pourquoi les hommes s’en prennent-ils au “Maudit” ?… et bien plus encore !

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la suite « L’enfant et le maudit T3, de nagabe »

The Expanse T5 : Les Jeux de Némésis, de James S.A. Corey

The Expanse T5 : Les Jeux de Némésis, de James S.A. Corey, traduit de l’anglais (États-Unis) par Yannis Urano, Actes Sud, « Exofictions », 2018 (VO : 2015), 602 pages.

L’histoire

Depuis qu’elle a découvert des milliers de nouvelles planètes, l’humanité s’est lancée dans la plus grande ruée vers les terres de son histoire.

Des vaisseaux colons disparaissent mystérieusement sans laisser la moindre trace. Des armées privées se forment en secret. Au milieu de ce chaos, tandis qu’un nouvel ordre humain tente de se faire jour dans le sang et les larmes, les membres de l’équipage du Rossinante se séparent. Il est temps pour chacun d’eux d’affronter son passé.

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur

Mon humble avis

Lire la suite « The Expanse T5 : Les Jeux de Némésis, de James S.A. Corey »

L’enfant et le maudit T2, de nagabe

L’enfant et le maudit T2, de nagabe, traduit du japonais par Fédoua Lamodière, Komikku éditions, 2017 (VO : 2016), 174 pages.

L’histoire

Elle avait l’interdiction de toucher qui que ce soit. La main noire et froide qui s’est posée sur la joue de Sheeva n’est pas celle du professeur. À présent, la fillette est-elle condamnée à se transformer elle aussi en une créature de l’extérieur ? Le professeur est horrifié de n’avoir pu la protéger, elle qui est si fragile… Et qui est donc cette “maman” vers qui la créature de l’extérieur souhaite conduire la fillette ? Ils sont aussi différents que le jour et la nuit… Et malgré tout ce qui les sépare, malgré les ténèbres qui les entourent, ils vont écrire petit à petit une fable tous les deux…

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la suite « L’enfant et le maudit T2, de nagabe »

The Expanse T4 : Les Feux de Cibola, de James S.A. Corey

The Expanse T4 : Les Feux de Cibola, de James S.A. Corey, traduit de l’anglais (États-Unis) par Thierry Arson, Actes Sud, « Exofictions », 2017 (VO : 2014), 624 pages.

L’histoire

Les portes se sont ouvertes et les humains se ruent pour coloniser un millier de planètes. La première d’entre elles, llus, est baptisée dans le sang et la destruction. Des colons indépendants venus chercher une nouvelle vie se dressent avec leurs faibles moyens contre la puissance écrasante d’un vaisseau appartenant à une compagnie gigantesque bien décidée à exploiter les riches gisements de minerais, et des scientifiques innocents périssent alors qu’ils tentaient simplement d’étudier et de comprendre ce monde nouveau.

James Holden et son équipage sont désignés pour rétablir la paix et le bon sens. Mais plus il se penche sur la question, et plus il a le sentiment que cette mission était vouée à l’échec depuis le début. Et les murmures d’un mort lui rappellent que la grande civilisation galactique qui occupait jadis ce monde n’est plus… et qu’elle a été détruite par quelque chose.

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur

Mon humble avis

Lire la suite « The Expanse T4 : Les Feux de Cibola, de James S.A. Corey »