Un peu plus près des étoiles, d’Anne-Fleur Multon

Allo Sorcières #3 : Un peu plus près des étoiles, d’Anne-Fleur Multon (autrice) et Diglee (illustratrice), Poulpe Fictions, 2022, 240 pages.

L’histoire

Les Sorcières se mobilisent pour la planète !

Ali, Itaï, Azza et Maria habitent chacune aux quatre coins du monde, mais elles partagent une amitié en béton et une chaîne YouTube créative et drôle : Allô Sorcières. Pour Itaï, qui se sent malgré tout un peu seule dans son petit village de Nouvelle-Calédonie, cette rentrée scolaire apporte un nouveau challenge : elle se retrouve à devoir collaborer sur le plus gros projet du semestre avec une totale inconnue, l’angoisse ! Heureusement, elle se rapproche rapidement de sa nouvelle amie Gaïa, qui pourrait même l’aider à se réconcilier avec son île.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Merci à Babelio et à Poulpe Fictions pour l’envoi de ce roman en échange d’une chronique honnête.

Je suis avec plaisir cette superbe série de romans d’Anne-Fleur Multon, je n’ai donc pas hésité une seule seconde quand j’ai vu ce troisième roman au sein d’une Masse critique ! Cette fois-ci, c’est Itaï dont on suit le quotidien, en Nouvelle-Calédonie. Si ses amies les Sorcières font bien sûr des apparitions, notamment par messages, l’histoire est bien centrée sur elle.

Ce thème aborde, comme toujours, des sujets importants et parfois graves, de manière sérieuse mais non pesante ! On réalise dès le début du roman que Itaï est victime de harcèlement scolaire pour son homosexualité. Je trouve d’autant plus important que ce sujet soit abordé dans un roman jeunesse que cela arrive malheureusement encore, et qu’il est important que les victimes se rendent compte de la gravité de ce qu’elles subissent, et qu’elles peuvent demander de l’aide.

Ses camarades harceleur⋅euses ne sont pas la seule chose que Itaï va devoir affronter. Elle se retrouve au milieu d’une lutte écologique contre la destruction de la flore et faune de son île, qui va l’amener bien plus loin que les plages de Nouvelle-Calédonie ! Toutes ses aventures arrivent alors que sa situation familiale est troublée et qu’elle se sent très seule. Heureusement, elle finira par avoir le soutien d’une personne inattendue.

Un peu plus près des étoiles aborde des sujets contemporains avec finesse et simplicité pour les rendre abordable à un jeune public. J’apprécie une fois encore l’insertion de mots propres à la culture kanak, qui sont comme à leur habitude traduits ou explicités dans des notes de bas de page. En revanche, n’ayant aucune connaissance sur ce sujet je ne peux confirmer ou infirmer la validité des traductions / explicitations.

S’il s’agit du troisième tome publié dans la série « Allo Sorcières », je ne pense pas qu’il soit obligatoire d’avoir lu les tomes précédents pour aborder celui-ci. Ce serait plus simple de suivre l’ordre chronologique, et permet d’apprendre à connaître les quatre sorcières, mais l’histoire d’Itaï peut se lire et se comprendre en elle-même.

Trigger warnings : homophobie, harcèlement scolaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :