Liero et Chapillon, de Layla Benabid

Liero, de Layla Benabid, Éditions d’Orbestier Rêves bleus, « Cartoons », 2015, 32 pages.
Chapillon, de Layla Benabid, Éditions d’Orbestier Rêves bleus, « Cartoons », 2013, 32 pages.

L’histoire

Dans Liero, suivez un lièvre curieux qui explore à ses risques et périls la tanière d’un blaireau.
Dans Chapillon, un chat malicieux veut à tout prix attraper un joli papillon…

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « Liero et Chapillon, de Layla Benabid »

Publicités

Ne suis-je pas une femme ? de bell hooks

Ne suis-je pas une femme ?, de bell hooks, traduit de l’anglais (États-Unis) par Olga Potot, Cambourakis, 2015 (originale : 1981)224 pages.

L’histoire

« Ne suis-je pas une femme ? », telle est la question que Sojourner Truth, ancienne esclave, abolitionniste noire des États-Unis, posa en 1851 lors d’un discours célèbre, interpellant féministes et abolitionnistes sur les diverses oppressions subies par les femmes noires : oppressions de classe, de race, de sexe. Héritière de ce geste, bell hooks décrit dans ce livre devenu un classique les processus de marginalisation des femmes noires et met en critique les féminismes blancs et leur difficulté à prendre en compte les oppressions croisées. Un livre majeur du « black feminism » enfin traduit plus de trente ans après sa parution ; un outil nécessaire pour tou·te·s à l’heure où, en France, une nouvelle génération d’afro-féministes prend la parole.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « Ne suis-je pas une femme ? de bell hooks »

Lumberjanes Volume 1

Lumberjanes Volume 1, de Noelle Stevenson, Grace Ellis et Shannon Watters (scénario), Brooke Allen et Carey Pietsch (dessin), Maarta Laiho (couleur), traduit par Irène Brive, Urban « Kids », 2017 (originale : 2014-2015), 279 pages.

L’histoire

Cinq copines, très différentes mais unies comme les doigts de la main, sont bien déterminées à passer le meilleur été de leur vie. Peu importe les attaques de loups à trois yeux, de yétis et autres manifestations surnaturelles qui semblent se manifester dans leur camp de vacances.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Mon humble avis

Depuis le temps que Lumberjanes était sur ma liste de souhait… Des jeunes femmes indépendantes qui partent à l’aventure afin de déjouer des mystères et combattre des créatures toutes droit issues de la fantasy, voire de l’horreur, j’étais conquise. Après lecture, je le suis plus encore.

Urban avait édité en France le premier tome en 2016 dans la collection « indies » où la série avait toute sa place mais l’année suivante, c’est une réédition, cette fois en volume (avec plus de chapitres), avec une couverture souple et dans la collection « Kids ». Je suis un peu inquiète de cette réédition, je crains que ça ne signifie que la série n’a pas eu le succès qu’espérait Urban… mais surtout je doute de la pertinence d’étiqueter Lumberjanes comme uniquement pour les enfants ou adolescents.

Certes, l’intrigue tourne autour de jeunes filles scouts, mais si vous n’êtes pas du tout intéressé pas le principe des scouts, nulle inquiétude. Déjà, ces scouts sont spéciales et ensuite, tout le principe des badges, de l’apprentissage et de l’entraide est retranscrit dans un lieu où partir en canoë peut devenir une lutte terrifiante contre un monstre des rivières. En plus, les personnages n’aiment que moyennement suivre les règles, et ne rechignent pas à enfreindre ces dernières si c’est pour une cause qui leur semble juste. Les personnages sont merveilleux, d’abord parce que c’est enfin un groupe exclusivement de filles qui part à l’aventure, mais surtout parce qu’elles ne sont pas stéréotypées. Chacune a son caractère bien particulier, des relations avec les autres personnages qui sont personnelles et qui évoluent au cours de l’histoire. Elles ne sont pas parfaites non plus, mais justement, c’est grâce à leur complémentarité et sororité qu’elles se sortent de toutes les mauvaises situations.

Le tout saupoudré généreusement d’humour, de magie, de créatures loufoques et de dieux et déesses olympien·ne·s. J’aime énormément les dessins, les couvertures de Noelle Stevenson sont aussi de toute beauté et les couleurs… époustouflantes. Je pense qu’elles font beaucoup à l’histoire, elles sont pétillantes, flamboyantes et donnent un aspect cartoony au comics qui est bienvenue.

D’ailleurs, je trouve l’édition magnifique. Je suis habituellement une bonne partisane des couvertures cartonnées mais je trouve qu’elle ne manque pas du tout sur cette édition, qui serait certainement moins pratiques à lire avec (et plus chère). Le comics est précédé de textes aussi drôles qu’engageants, dont un « Message du grand conseil des Lumberjanes » qui présente l’esprit de ces scouts toutes particulières et un « Manuel de terrain des Lumberjanes » par Raina Telgemeier, autrice (et non « auteur » Urban hein, va falloir sérieusement se mettre à jour) de En scène ! et Fantômes. Enfin, chaque chapitre est sous le signe d’un badge à obtenir, avec une petite explication des enjeux du badge. Pour finir, on trouve à la fin une postface de Shannon Watters, d’autres badges, une description du camp des Lumberjanes, des personnages, un carnet de croquis, des scènes commentées, des playlists, des couvertures et une description des « auteures » (ah ben en fait, faut juste harmoniser votre édition, je retire ce que j’ai dit).

Cette lecture a été un plaisir du début à la fin et j’attends très impatiemment la sortie du prochain volume !

Pour aller plus loin : « ‘Girl’ is Not a Personality Type: An Interview with the Creators of Lumberjanes » par Juliet Kahn sur Comics Alliance, 2014.

La Horde du Contrevent, d’Alain Damasio

La Horde du Contrevent, dAlain Damasio, Folio SF, 2017 (originale : 2004), 700 pages.

L’histoire

« Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueule, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte : l’Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l’ultime. »

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « La Horde du Contrevent, d’Alain Damasio »

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !, de Rosa B.

L’antispécisme c’est pas pour les chiens !, de Rosa B., Éditions La Plage, 2016, 174 pages.

L’histoire

Qu’est-ce que le spécisme ? À quoi ressemble la vie d’un antispéciste ? L’homme est-il le nec plus ultra de la création ?
Que ces questions hantent vos nuits ou que vous n’ayez jamais entendu parler de ce concept, petit cours illustré d’antispécisme plein d’humour, un peu de mauvaise foi et bourré d’insolence !

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « L’antispécisme c’est pas pour les chiens !, de Rosa B. »

The Expanse T1 : L’Éveil du Léviathan, de James S.A. Corey

The Expanse T1 : L’Éveil du Léviathan, de James S.A. Corey, traduit de l’anglais (États-Unis) par Thierry Arson, Actes Sud, 2014 (originale : 2011), 640 pages.

L’histoire

L’humanité a colonisé le système solaire (Mars, la Lune rebaptisée Luna, la Ceinture d’astéroïdes et au-delà), mais les étoiles restent toujours hors de sa portée.
Jim Holden est second sur un transport de glace qui effectue la navette entre les anneaux de Saturne et les stations installées dans la Ceinture. Quand son équipage et lui croisent la route du Scopuli, un appareil à l’abandon, ils se retrouvent en possession d’un secret qu’ils auraient souhaité ne jamais connaître. Un secret pour lequel certains sont prêts à tuer, et à une échelle impensable pour Jim et son équipage. La guerre dans tout le système solaire devient inévitable, à moins qu’il ne découvre qui a abandonné ce vaisseau, et pourquoi.
L’inspecteur Miller recherche une jeune femme. Elle n’est qu’une personne parmi des milliards, mais ses parents ont les moyens, et l’argent peut beaucoup. Quand l’enquête le mène au Scopuli et à Holden, devenu sympathisant des rebelles, Miller comprend que cette jeune femme est peut-être la réponse à tout.
Holden et Miller doivent désormais jouer la partie en finesse, entre le gouvernement de la Terre, les révolutionnaires des Planètes extérieures et certaines firmes aux visées obscures. Leurs chances sont minces mais au cœur de la Ceinture les règles sont différentes, et un petit vaisseau peut changer le destin de l’univers.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « The Expanse T1 : L’Éveil du Léviathan, de James S.A. Corey »

InSEXts T1 : Chrysalis, de Marguerite Bennett et Ariela Kristantina

InSEXts T1 : Chrysalis, de Marguerite Bennet (scénario) et Ariela Kristantina (dessin), Aftershock, 2016, 145 pages.

L’histoire

Au début de l’ère victorienne, une paire de diablesses vengeresse découvre un pouvoir terrifiant qui les transforme en créatures étranges. Armées de ces sombres apparences en pleine évolution, elles se retrouvent dans un monde baigné de forces occultes, avec de nouveaux sens et une nouvelle sensualité, où elles tentent de se faire une place, pour elles-mêmes et l’enfant issu de leur amour.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « InSEXts T1 : Chrysalis, de Marguerite Bennett et Ariela Kristantina »

Moonshot: The Indigenous Comics Collection T2

Moonshot: The Indigenous Comics Collection T2, dirigé par Hope Nicholson, AH Comics Inc., 2017, 168 pages.

L’histoire

Cette anthologie rassemble des dizaines de créateurs venant d’Amérique du Nord pour conter des histoires, sous forme de comics, démontrant la richesse du patrimoine et des identités de la narration native américaine.
Les œuvres de ce deuxième volume se concentrent plus sur les problématiques actuelles que peuvent vivre les Natifs Américains, par rapport à l’environnement et leur oppression notamment.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « Moonshot: The Indigenous Comics Collection T2 »

Moonshot: The Indigenous Comics Collection T1

Moonshot: The Indigenous Comics Collection T1, dirigé par Hope Nicholson, AH Comics Inc., 2016, 176 pages.

L’histoire

Cette anthologie rassemble des dizaines de créateurs venant d’Amérique du Nord pour conter des histoires, sous forme de comics ou nouvelle illustrée, démontrant la richesse du patrimoine et des identités natives américaines à travers des histoires traditionnelles ou de nouvelles visions du futur.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « Moonshot: The Indigenous Comics Collection T1 »

Ceci est mon sang, d’Élise Thiébaut

ceci est mon sang

Ceci est mon sang, d’Élise Thiébaut, La Découverte, 2017, 243 pages.

L’histoire

Avoir ses « ourses », ses « ragnagnas », ses « coquelicots » ou « l’Armée rouge dans sa culotte »… : quelle que soit la façon dont on l’appelle, ce phénomène naturel qui consiste, pour les femmes, à perdre un peu de sang tous les mois (sans en mourir !) reste un tabou dans toutes les sociétés. Pour en finir avec cette injustice, Élise Thiébaut nous propose d’explorer les dessous des règles de manière à la fois documentée, pédagogique et pleine d’humour : à partir de son histoire personnelle, elle nous fait découvrir les secrets de l’ovocyte kamikaze et de la mayonnaise, l’histoire étonnante des protections périodiques (ainsi que leurs dangers ou plaisirs), les usages étranges que les religions ont parfois fait du sang menstruel… Et bien d’autres choses encore sur ce fluide, qui, selon les dernières avancées de la science, pourrait bien être un élixir de jouvence ou d’immortalité.
Alors, l’heure est-elle venue de changer les règles ? La révolution menstruelle, en tout cas, est en marche. Et ce sera probablement la première au monde à être à la fois sanglante et pacifique.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Lire la suite « Ceci est mon sang, d’Élise Thiébaut »