Batman & Robin T1 : Tueur né

Batman-et-Robin-Tome-1Titre : Batman & Robin #1 Tueur né
Auteurs : Peter J. Tomasi, Patrick Gleason
Traduction : Alex Nikolavitch
Date de publication : VO : 2011-2012 ; VF : 2014
Édition : Urban Comics
Pages : 192
ISBN : 9782365773553
Synopsis : Batman a toujours eu à ses côtés un Robin, mais pour la première fois, Bruce Wayne fait équipe avec la chair de sa chair : le turbulent Damian Wayne. Élevé par la Ligue des Assassins, ce dernier tente tant bien que mal de se montrer digne de son père, mais l’arrivée de Morgan Ducard va l’amener à faire un choix cornélien.

Avis : ★★★★★

J’avais déjà lu cette série en numérique au moment de sa sortie, mais ce fut un plaisir de la relire en papier ! Comme j’ai pu déjà le mentionner, le Batverse est l’univers que j’affectionne le plus au sein des DC Comics et particulièrement les différents Robins, c’est donc absolument le genre d’histoire que j’adore.

Bruce : Un peu de respect, je te prie. C’étaient tes grands-parents.
Damian : Il n’en reste que des noms et des portraits poussiéreux au mur.
Alfred : Objection, jeune homme. Il n’y a pas un grain de poussière sur un seul de ces portraits, merci.

Tout se passe après la « mort » de Bruce, Dick avait alors pris la suite du Batman, avec Damian à ses côtés. Au fur et à mesure de leurs mésaventures, ils avaient finit par pouvoir travailler ensemble en tant que Batman et Robin. Puis Bruce est « revenu » et Damian doit à présent apprendre à travailler avec son père et inversement. Autant dire : ce n’est pas une mince affaire ! Damian doit oublier tout ce qu’il a pu apprendre depuis son enfance en étant élevé par la Ligue des Assassins, et se conformer aux règles de Batman, particulièrement à celle qui consiste à ne tuer personne. Pour le féliciter de n’avoir tué personne pendant leur tournée, Bruce prend un grand danois pour Damian, qui finit par l’appeler Titus (c’est ainsi que commença la collection d’animaux de Damian !).

La relation entre père et fils est encore bien tendue et compliquée : Bruce ne dit pas tout à Damian, notamment à propos de l’arrivée de Morgan Ducard en ville. Morgan, ou « Personne », s’est bien rendu compte que Bruce et Damian n’avaient pas les mêmes idéaux quant à garder des criminels en vie (si tant est qu’un enfant de dix ans puisse avoir des idéaux… mais on parle de Damian). « Personne » est plutôt de la vie que tous les criminels devraient être tués, et il compte bien s’en charger et propose à Damian de le rejoindre.

Un tome pleins de rebondissements (pas particulièrement surprenants mais assez savoureux pour qu’on pardonne cela) avec de l’humour, des dessins magnifiques et une évolution dans la relation père / fils (et Batman / Robin) entre Bruce et Damian. Bien impatiente de (re)lire la suite !

Alfred : C’est un jeune garçon effrayé, Monsieur Bruce.
Bruce : Je pense que son problème, c’est justement qu’il n’a pas peur, Alfred.
Alfred : C’est là où vous vous trompez, Monsieur. Damian a vu son père se faire sérieusement malmener, ce soir. J’ai vu la peur dans ses yeux alors que je vous raccommodais. Je pense qu’il a réalisé, pour la première fois, à quel point vous étiez humain. Vous ne portez pas un « S » ou une bague verte, ni ne chevauchez d’hippocampes vingt mille lieues sous les mers…

Publicités

2 commentaires sur “Batman & Robin T1 : Tueur né

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s