La Splendeur du Pingouin, de Gregg Hurwitz, Jason Aaron, Szymon Kudranski et Jason Pearson

La Splendeur du Pingouin, de Gregg Hurwitz et Jason Aaron (scénario), Szymon Kudranski et Jason Pearson (dessin), John Kalisz et Dave McCaig (couleur), traduit de l’anglais (États-Unis) par Nick Meylaender, Urban Comics, « DC Nemesis », 2013 (VO : 2012), 144 pages.

L’histoire

Comment le jeune Oswald Cobblepot est-il passé du statut d’enfant bien trop chéri par sa mère à celui de criminel le plus redouté de Gotham ? Aujourd’hui, l’empire du Pingouin vacille sous les derniers coups d’éclats du Chevalier Noir, mais autre chose semble occuper l’esprit d’Oswald.

Une rencontre amoureuse, chose totalement inattendue pour cet homme que la Nature a plongé dès l’enfance dans une solitude absolue. Quelque chose qui rappellera au baron du crime les humiliations endurées par le petit Oswald.

Cette sérénité soudaine saura-t-elle guérir l’âme noircie du redoutable Pingouin ? C’est ce dont Batman devra s’assurer.

Note : 5/5

Mon humble avis

Lire la suite « La Splendeur du Pingouin, de Gregg Hurwitz, Jason Aaron, Szymon Kudranski et Jason Pearson »

Batman : Des ombres dans la nuit, de Jeph Loeb et Tim Sale

Batman : Des ombres dans la nuit, de Jeph Loeb (scénario), Tim Sale (dessin), Gregory Wright et Dave Steward (couleur), traduit de l’anglais (États-Unis) par Alex Nikolavitch et Nicole Duclos, Urban Comics, 2014 (VO : 1993-2007), 236 pages.

L’histoire

Depuis qu’il est devenu le vigilant de Gotham City, le jeune Bruce Wayne a eu l’occasion de croiser de nombreux adversaires, mais depuis quelque temps, les mafieux ont cédé la place à un nouveau genre de criminel. À la suite de la Chauve-souris, ce sont des Épouvantails, Pingouins, Chapeliers déments, Chattes et sinistres Clowns qui, chaque nuit, prennent d’assaut la cité de Gotham. Autant de raisons qui obligeront un Chevalier Noir encore en formation à se forger un code d’honneur sans failles.

Note : 3/5

Mon humble avis

Lire la suite « Batman : Des ombres dans la nuit, de Jeph Loeb et Tim Sale »

Little Gotham, de Dustin Nguyen et Derek Fridolfs

Little Gotham, de Dustin Nguyen (dessin et scénario) et Derek Fridolfs (scénario), traduit de l’anglais (États-Unis) par Thomas Davier, Urban Comics, 2015, 312 pages.

L’histoire

Qu’il s’agisse d’une apparition surprise du Pingouin à la parade de Thanksgiving ou du Chapelier Fou qui organise pour Pâques une chasse aux œufs des plus explosives, il est évident que pour Batman et ses fidèles compagnons, jour férié ne rime pas avec congé… Entièrement réalisé à l’aquarelle, le style unique de Dustin Nguyen plaira au plus grand nombre. Noël à Gotham, vous en êtes ?

Note : 5/5

Lire la suite « Little Gotham, de Dustin Nguyen et Derek Fridolfs »

Batman : Le fils de Batman

damian son of batman

Batman : Le fils de Batman de Grant Morrison et Andy Kubert, Eaglemoss, 2016 (VO : 2006-2007), 174 pages.

Lu dans le cadre du French Read-A-Thon !

L’histoire

Batman a déjà affronté Talia al Ghul et son empire du crime à plusieurs reprises, mais leur lutte prend un tour bien plus personnel lorsqu’elle présente au héros le fils issu de leur union : Damian ! Malgré son jeune âge, c’est déjà un assassin de renom, et Tim Drake, alias Robin, ne tarde pas à en faire les frais ! Pour Batman, c’est le début d’une épopée qui va l’amener à revisiter toute son histoire et redécouvrir des alliés comme des ennemis passés. Contient Batman #655-658, #664-666.

Note : 4/5

Lire la suite « Batman : Le fils de Batman »

Batman : La naissance du démon

Batman : La naissance du démon de Dennis O’Neil et Mike W. Barr (scénario), Norm Breyfogle et Jerry Binghame (dessin), Eaglemoss, 2016 (édition originale : 1987-1993), 197 pages.

Le volume 21 de la collection Eaglemoss, qui comprend le récit Batman : La naissance du démon, comme le titre l’indique, puis Batman : Le fils du démon.

L’histoire

Ra’s al Ghul, la Tête du démon, est le leader d’une organisation internationale du crime. Avec sa fille, Talia, il a affronté de nombreuses fois Batman et leurs liens se sont resserrés au fil du temps. Mais quels sont les secrets des origines de ce génie du mal ?

Note : 4/5

Lire la suite « Batman : La naissance du démon »

Robin : Année un

Robin : Année un de Scott Beatty et Chuck Dixon (scénario), Javier Pulido et Marcos Martin (dessin), Eaglemoss, 2016 (édition originale : 2000-2001), 206 pages.

Le volume 20 de la collection Eaglemoss !

L’histoire

Jeune acrobate de cirque, Dick Grayson a vu ses parents se faire abattre lors d’une représentation à Gotham City. Recueilli par le milliardaire Bruce Wayne, Dick perce le secret de sa double identité et devient Robin, le Jeune Prodige. Mais ses premiers pas en tant qu’assistant de Batman ne seront pas de tout repos, comme le Chapelier Fou, Mister Freeze ou Double-Face ne tarderont pas à le lui rappeler.

Note : 4/5

Lire la suite « Robin : Année un »

Batman : Amère victoire

Batman : Amère victoire de Jeph Loeb et Tim Sale (dessin), traduit par Alex Nikolavitch chez Urban Comics, 2012 (publication originale : 1999-2001), 392 pages.

Comme il s’agit d’une suite, cette chronique et le résumé vont spoiler Un long Halloween, si vous préférez garder la surprise, mieux vaut ne pas lire plus en avant !

Batman-Amere-VictoireL’histoire

Un an après « l’affaire Holiday », Gotham City est toujours le théâtre de règlements de comptes entre les familles mafieuses et les « patients » de l’asile d’Arkham. Si Alberto Falcone était considéré jusqu’alors comme le véritable tueur Holiday, une nouvelle vague de meurtres jette le trouble sur son arrestation. Pour restaurer l’ordre à Gotham, Batman aura besoin de toute l’aide possible, voire de prendre sous son aile un nouveau partenaire, Robin !

Note : 4/5

Lire la suite « Batman : Amère victoire »

Batman : Année un

batman année unTitre : Batman : Année un avec « L’homme qui rit » (The Man Who Laughs)
Auteurs : Frank Miller et David Mazzucchelli
Traduction : ?
Date de publication : 2016 (VO : 1986-1987 et 2005)
Édition : Eaglemoss
Synopsis : Quand il avait six ans, Bruce Wayne a vu ses parents se faire assassiner sous ses yeux. Après un entraînement intensif, il revient à Gotham City pour mener une guerre sans merci contre le crime… mais ce ne sera pas facile. Face à la corruption des autorités de la ville et leurs liens avec la pègre, Bruce, sous le déguisement du vigilant Batman, va forger une alliance avec un policier nouveau venu à Gotham : le lieutenant James Gordon.

Avis : ★★★★✩

Lire la suite « Batman : Année un »

Batman : Un long Halloween

Batman - Un long HalloweenTitre : Batman : Un long Halloween
Auteurs : Jeph Loeb et Tim Sale
Traduction : Davier Thomas
Date de publication : 4 janvier 2013
Édition : Urban Comics
Pages : 408
ISBN : 9782365771788
Synopsis : La cité de Gotham, le vigilant Batman enquête sur une série de meurtres perpétrés uniquement lors des fêtes. Travaillant en parallèle avec le jeune procureur Harvey Dent et le Lieutenant James Gordon, le Chevalier Noir engage une course contre ce calendrier morbide qui égrène chaque mois une victime supplémentaire. Une quête dont la conclusion pourrait bien sonner la chute du plus grand espoir de Gotham, et la naissance de l’un de ses pires monstres de foire…

Avis : ★★★★★

Je connaissais de nom ce classique des aventures de la chauve-souris sans l’avoir vraiment lu et j’avais eu cette super édition pour mon anniversaire de la part de mes amis, que je remercie une fois encore !

Lire la suite « Batman : Un long Halloween »

Batman : Killing Joke

batman killing jokeTitre : Batman : Killing Joke
Auteur : Alan Moore, Brian Azzarello, Brian Bolland et Lee Bermejo
Traduction : ?
Date de publication : 2015 (VO : 1988 et 2008)
Édition : Eaglemoss
Synopsis : Le Joker s’est à nouveau échappé de l’asile d’Arkham. Il a cette fois pour objectif de prouver la capacité de n’importe quel être humain de sombrer dans la folie après un traumatisme. Pour sa démonstration, il capture le commissaire Gordon et le soumet aux pires tortures que l’on puisse imaginer, à commencer par s’attaquer à sa chère fille, Barbara Gordon.

Avis : ★★★★

Ce onzième tome de la collection Eaglemoss contient deux récits : tout d’abord « Killing Joke » d’Alan Moore et Brian Azzarello, dans lequel on découvre les origines du Joker. Qui était-il avant de tomber dans cette fameuse bassine de produits chimiques et comment a-t-il pu en arriver là ? Pour autant, ce que j’ai apprécié, c’est que le Joker ne soit pas présenté comme une victime du destin mais bel et bien comme un raté, qui n’a pas grand-chose de bon et qui est prêt à infliger mille et une souffrances simplement pour prouver ce qu’un traumatisme peut faire.

Joker : Vous souvenir ? Ooh, grossière erreur ! Se souvenir n’est pas sain, le passé est un endroit riche en tracas et complications. « Le passé simple », ça n’existe pas. Ha ha ha.

Lire la suite « Batman : Killing Joke »