God Save la France, Stephen Clarke

15.05.23 A Year in the Merde

Titre : God Save la France (original : A Year in the Merde)
Auteur : Stephen Clarke
Nombre de pages : 383
Date de publication : 2004
Synopsis :

Les tribulations d’un Anglais au pays des déjections canines, des suppositoires et des grèves-surprises.
Nom: Paul West Âge: 27 ans. Costume: Paul Smith. Langue française: niveau très moyen. Fonction: jeune cadre dynamique promis à un grand avenir. Occupation: déjouer les pièges potentiellement désastreux du quotidien français. Ambition: qu’un jour un garçon de café vienne le servir quand il le hèle. Hobbie: lingerie féminine. Signe particulier: Paul West serait le fruit d’un croisement génétique entre Hugh Grant et David Beckham. «God save la France», c’est aussi la formidable histoire de Stephen Clarke. Ce journaliste vivant en France depuis dix ans a écrit par charité pour ses compatriotes ce petit guide de survie de l’expatrié en France qu’il imprima à 200 exemplaires et mit en vente sur son site Internet. D’abord remarqué par quelques libraires et quelques journalistes, un éditeur anglais en acquit les droits. Aujourd’hui, God save la France est un best-seller au Royaume-Uni qui a déjà fait rire plus d’un million de lecteurs.

Avis : ★★★★✩
Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu une lecture aussi prenante, mais God Save la France (ou A Year in the Merde en anglais) est un vrai plaisir, plein d’humour et d’auto-dérision. On sent bien que cette histoire ne sort pas de nul part et que l’auteur a vécu la plupart des aventures qu’il imagine ici pour Paul West. Stephen Clarke pointe du doigt de nombreux défauts de la France et peut-être plus particulièrement de Paris pour certaines choses, mais jamais avec méchanceté il me semble. Ce serait d’ailleurs bien hypocrite de la part de l’auteur et du personnage puisque tous deux continuent à vivre en France malgré tout. Je ne sais pas ce qu’il en est de la traduction en français, mais pour la version originale, j’ai trouvé qu’il était d’autant plus intéressant de connaître à la fois l’anglais et le français, puisque le personnage rapporte parfois des paroles “françaises” (avec un accent anglais terrible) qu’il est difficile de déchiffrer en connaissant le français alors je n’imagine même pas sans ! Et puis, ça permet également de comparer un peu les expériences et de voir comment des choses de notre quotidien, qu’on ne questionne même pas, peuvent paraître différentes voire bizarres pour un étranger.

J’avais envie d’une lecture simple et distrayante et c’est exactement ce que j’ai trouvé donc je conseille ce livre à toute personne qui ne prend pas trop les Français au sérieux et peut rire de nos défauts !

Publicités

Un commentaire sur “God Save la France, Stephen Clarke

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s