The Promised Neverland T17, de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

The Promised Neverland T17 : La bataille de la Capitale, de Kaiu Shirai (scénario) et Posuka Demizu (dessin), traduit du japonais par Sylvain Chollet, Kazé, « Shonen », 2020 (VO : 2020), 192 pages.

L’histoire

Alors qu’approche la cérémonie de Tifari, toutes les forces armées, humains comme démons, convergent vers la capitale. Parmi eux, Norman, épaulé de Geelan et de ses sbires, lance son raid punitif dans le but d’éliminer la reine et les membres des cinq familles régentes. Emma, Ray, Don et Gilda sont fermement résolus à l’en empêcher, mais il ne leur reste que très peu de temps… Arriveront-ils avant qu’il ne soit trop tard ?!

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Vous connaissez la chanson, comme il s’agit d’un tome d’une série, si vous préférez ne pas être spoilé·e sur ce qui se passe avant, vous pouvez aller lire les chroniques des tomes précédents 😉

Sonju et Mujika se font attaquer alors que Don et Gilda viennent tout juste de les retrouver, mais dans le tome précédent Sonju semblait ne pas s’inquiéter de la situation. On découvre ici à quel point il n’a pas de raison de craindre ces humains. En revanche, pour Gilda et Don c’est un coup dur puisqu’iels découvrent que leur ami Norman les a bien trahi en les utilisant pour trouver Sonju et Mujika afin de les tuer, malgré ses promesses.

Emma, Ray et les autres enfants prennent la direction de la capitale pour tenter d’enrayer le plan meurtrier de Norman et lui annoncer la bonne nouvelle : une promesse a été faite et les humains vont pouvoir rentrer dans le monde qui est le leur depuis le début. Le massacre des démons est donc inutile – ce qui rend les scènes qui suivent d’autant plus tristes et prouve qu’il ne s’agit non plus de se défendre, mais bel et bien de vengeance.

Les combats sont très tendus dans ce tome puisque démons et humains sont tou⋅te⋅s de taille, qu’il s’agisse de leur force physique ou de leur intelligence (ou celle de Norman) qui a permis d’élaborer des plans aussi bien ficelés et inextricables. À la lecture, on sent bien qu’on s’approche de la résolution de The Promised Neverland et je suis impatiente de voir comment tout cela va se dérouler !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.