Descender T5 : Le soulèvement

Descender T5 : Le soulèvement, de Jeff Lemire (scénario) et Dustin Nguyen (dessin et couleur), Urban Comics, « indies », 2018, 128 pages.

L’histoire

Alors qu’ils approchaient de la planète Mata, où sont censés se trouver le Dr Solomon et l’Ancien robot, le capitaine Telsa et le Dr Quon ont découvert la véritable identité de celui qu’ils pensaient être Tim-21. Infiltré sous les traits du jeune androïde, Tim-22 a pris les commandes du vaisseau et s’apprête à fournir les dernières données nécessaires à son père, Psius, pour déclencher la guerre contre le CGU et ainsi redonner le pouvoir aux machines. Au même moment, sur la Lune Mécanique, Tim-21 parvient à entrer en communication avec Andy…

Note : 5/5

Mon humble avis

J’ai toujours beaucoup d’amour pour la série Descender, déjà parce que le trait de Dustin Nguyen et ses couleurs sont époustouflantes, mais en plus parce que je trouve les personnages des plus attachants, même ceux qui semblent être de simples tas de ferraille sans grand intérêt au début ! Si on devait faire un reproche à la série ce serait certainement sur la lenteur de développement de l’intrigue, qui a un peu évolué depuis le premier tome mais cela reste tout de même assez léger. Personnellement ça ne me dérange pas, puisque cela permet de passer plus de temps avec les personnages, de les découvrir, et de s’attacher à eux.

D’ailleurs, on avait laissé Tesla dans une position très compromettante à la fin du volume précédent, et il devient pressant de trouver une solution avant qu’elle ne se noie. De même pour Andy et toute sa troupe qui se font rapidement encerclés par des robots prêts à les décimer, sous les yeux de Tim-21 qui ne peut pas faire grand-chose pour remédier à la situation.

On découvre quelques informations supplémentaires à propos du lien entre Tim et le robot originel, ainsi que la révolution qui se met en place. Une bonne part de mystère perdure, et au vu de la fin de ce tome, on aura certainement bien plus de réponses dans le prochain.

Même si certains personnages semblaient s’éloigner de l’intrigue principale, je pense à Foreur qui se retrouve sur une planète éloignée, tout a son importance et on sent bien que tout finira par se rejoindre…

Encore une fois, les dessins sont merveilleux, avec la particularité sur ce tome d’une double page qui s’ouvre pour faire un magnifique panorama sur quatre pages des conséquences de la révolution. Et si d’autres personnes sont aussi fatiguées que moi : non, ce n’est pas une page qui n’a pas été découpée par erreur, il faut l’ouvrir doucement (j’ai besoin de vacances).

Si vous aimez cette saga, cette suite ne vous décevra pas !

Publicités

Un commentaire sur “Descender T5 : Le soulèvement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s