Insolente Veggie : Une végétalienne très très méchante, de Rosa B.

 

Insolente Veggie : Une végétalienne très très méchante, de Rosa B., La Plage, 2015, 192 pages.

L’histoire

Le véganisme et la cause animale à la rencontre du 9e art ! Les militants vegan ont trouvé leur bédéiste, Insolente Veggie. Acerbe, piquante et provocante, cette végétalienne aussi drôle que méchante croque avec humour ce qui fait le quotidien des végétariens et des vegans aujourd’hui : l’écologie, le spécisme, l’élevage, la corrida…
L’album reprend les dessins qui ont fait le succès du blog Insolente Veggie. Toutes griffes dehors, il propose également de très nombreux inédits.
Plus de 50 histoires pour rire, découvrir, et réfléchir.

Note : 5/5

Mon humble avis

Depuis le début d’année, j’ai décidé d’arrêter de consommer de la viande et du poisson, et de limiter ma consommation de produits animaliers : j’avais déjà arrêté les laits et yaourts animaux il y a un petit moment, mais j’ai du travail à faire encore pour arrêter le fromage… Cette décision est venue de la lecture de plusieurs articles, du visionnage de documentaires sur le désastre écologique que représente la consommation de chaire animale, etc. Finalement, que ce soit le minimalisme, le végatarisme ou végétalisme, le zéro déchet et l’idée d’une consommation plus éthique et raisonnée, il me semble que tout est lié et quand j’y réfléchis, je me dis que ce n’est pas si fou de m’être lancée dans ces différents « mouvements » en même temps.

Bref ! L’un des blogs que j’ai découvert quand je me suis intéressée au végéta*isme (végétarisme et végétalisme) est Insolente Veggie. L’autrice y écrit et dessine des vignettes en rapport avec son activisme, les réactions que les autres peuvent avoir face à ses convictions et surtout, ce que j’apprécie particulièrement, en dehors de son humour, c’est le fait qu’elle explique pourquoi ces arguments sont fallacieux, pourquoi ça ne fait aucun sens. Elle a aussi un regard critique envers elle-même avec quelques vignettes « L’hypocrisie végane » qui sont à mourir de rire. On retrouve dans ce premier livre (un second est sorti l’année dernière, intitulé L’antispécisme c’est pas pour les chiens) des dessins déjà présents sur le blog mais aussi quelques inédits, et en plus, ça fait plaisir de l’avoir entre les mains (et c’est du papier recyclé !). Et j’avoue, j’ai profité que l’autrice soit à Livre Paris pour l’acheter là-bas et me le faire dédicacer et l’Insolente Veggie est fort sympathique !

Bon, au cas où des doutes persisteraient, c’est un livre très engagé, qui ne tolère pas la consommation de cadavre animaux, donc si vous n’êtes pas au minimum intéressé par le végéta*isme, mieux vaut passer votre chemin ou vous y intéresser au plus tôt. En tous cas, je suis encore plus conquise que je ne l’étais à la lecture du blog, et j’achèterai sans faute le second volume.

Publicités

Un commentaire sur “Insolente Veggie : Une végétalienne très très méchante, de Rosa B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s