Super-héros : une histoire française

Super-héros : une histoire française, de Xavier Fournier chez Huginn & Muninn, 2014, 240 pages.

L’histoire

Super-héros une histoire françaiseSouvent costumés, parfois dotés de super-pouvoirs, ils combattent ces apôtres du Mal que sont Fantomas, Lady Panthère, La Main Noire ou la Brigade du Crime. Ils représentent les plus beaux hérauts d’une captivante et glorieuse histoire, celle des super-héros français.
De Vidocq à Hero Corp, de Rocambole aux Sentinelles, des feuilletons du XIXe siècle aux séries télé du XXIe, en passant par des milliers de pages de romans et de bandes dessinées, voici enfin dévoilées leurs incroyables origines. Dans une fresque illustrée inédite, Xavier Fournier retrace avec érudition l’arbre généalogique de cette grande famille. Dans quel contexte ces surhommes ont-ils été imaginé et promu ? Quels furent leurs auteurs et leurs éditeurs ? Comment ont-ils influencé leurs cousins américains ? Pourquoi ont-ils été effacés des mémoires ? Qu’est-ce qui explique leur actuelle renaissance ?

Note : 4/5

Mon humble avis

J’étais tellement surprise d’apprendre qu’il y avait des super-héros français, qui plus est assez nombreux pour qu’une anthologie de cette taille puisse leur être dédiée, qu’il fallait absolument que je me penche sur le sujet ! Je ne savais pas à quoi m’attendre mais il s’agit véritablement d’une leçon d’histoire sur les super-héros, d’un point de vu français comme le titre l’indique, et c’est un plaisir. Xavier Fournier remonte plusieurs siècles pour nous expliquer l’origine potentielle de certains héros et de fil en aiguille, il nous démontre que les super-héros américains que l’on connaît, ont peut-être pioché leur inspiration chez certains personnages français tout à fait intéressants. Tous ne viennent pas de la bande dessinée en revanche, différents médiums sont pointés, allant du roman, à la BD franco-belge et en passant par l’histoire et les faits divers.

Pour donner un exemple, je savais que Batman avait été grandement inspiré par The Shadow, mais Xavier Fournier précise dans son livre qu’un autre personnage précède The Shadow, en France : Judex, les deux personnages partageant beaucoup de similarités, au point où lorsque The Shadow est traduit en français, ils le renomment Judex !

C’est en tous cas fascinant d’avoir un point de vu éclairé sur la question, avec des références claires au matériau de base, pour qu’on puisse aller nous-même fouiller tout ça s’il on est particulièrement intéressé par un personnage ou une bande dessinée particulière. On apprécie également le nombre assez important d’illustrations, qui nous permet de visualiser immédiatement ce dont l’auteur nous parle. Il s’agit plus d’illustrer le texte que de présenter réellement des planches des livres dont il est fait référence, mais si j’ai bien compris, le deuxième livre de Xavier Fournier, Super-héros français : une anthologie a pour but de recueillir des extraits cette fois-ci, que ce soit de romans, strips ou bande dessinées.

Je suis ravie d’en avoir appris plus, d’avoir vu des artistes de talent mentionnés (notamment Maxime Garbarini pour Close Call Comics) et enfin je suis impatiente de pouvoir en lire encore plus !

Publicités

3 commentaires sur “Super-héros : une histoire française

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s