La Reine des neiges, de Hans Christian Andersen

la reine des neigesTitre : La Reine des neiges
Auteur : Hans Christian Andersen
Traduction : ?
Date de publication : 1875
Édition : Ebooks libres et gratuits
Pages : 96
Synopsis : Le diable a fabriqué un miroir magique, dont les reflets sont déformés. Le miroir se casse et deux des morceaux ensorcelés se coincent dans l’œil et le cœur d’un garçon innocent, Kay, le rendant dur et indifférent, jusqu’au jour où il disparaît. Son amie Gerda entreprend de le chercher, jusqu’au château de la Reine des neiges dans le Grand nord où il est retenu. Dans sa quête, elle rencontre de nombreux personnages, dont la petite fille têtue, des brigands, quelques animaux qui parlent et une magicienne avec un jardin fantastique.

Avis : ★★★★

Je connais (très) vaguement ce conte depuis quelques années et le Challenge Cold Winter était l’occasion rêvée pour enfin le découvrir vraiment ! Ce qui m’a permis de me rendre compte à quel point la Reine des neiges est un personnage accessoire, un ressort littéraire, de l’intrigue plus qu’autre chose. Ce qui n’est pas un reproche du tout, le titre peut prêter à confusion mais on s’en remet très vite.

D’autant que si la Reine des neiges n’est pas un personnage principal, ce rôle reste celui d’un personnage féminin ce qui est toujours plaisant à lire. En effet, le meilleur ami de Gerda, Kay, disparaît du jour au lendemain et cette dernière refuse d’abandonner le jeune garçon. Elle part alors à sa recherche, déterminée à découvrir la vérité et à le sauver si besoin. Pour cela, elle est prête à se mettre en danger et prendre des risques, elle n’abandonne sous aucun prétexte, même quand une vieille femme l’ensorcelle pour lui faire oublier sa quête, notamment grâce à un jardin digne de celui d’Eden. Gerda est ramenée à elle grâce à la vu d’un rosier, similaire à celui qu’elle a planté avec Kay.

L’intrigue est assez simple mais c’est avec plaisir qu’on suit l’aventure de Gerda et les rencontres qu’elle fait au passage. Beaucoup des personnages sont des animaux, toujours prêts à aider Gerda. Tout en poursuivant sa quête, elle influence les personnages qu’elle rencontre et les aide au passage : une corneille trouve un travail dans un château, auprès de sa fiancée, qu’il marie ensuite et la fille des brigands quitte finalement ces derniers pour partir en voyage explorer le monde.

Grâce à l’aide des différents personnages et de sa détermination, Gerda parvient à retrouver Kay et le guérir de ses blessures infligées par les éclats de miroir fabriqué par le diable. Un conte qui respire l’ambiance hivernale et un plaisir de lecture.

Publicités

Un commentaire sur “La Reine des neiges, de Hans Christian Andersen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s