C’est le 2 avril, je balance tout !

je-balance-tout

Ce rendez-vous a été créé par Lupiot du blog Allez vous faire lire.

Les règles du RDV

  • Le Top & Flop des lectures du mois précédent.
  • Au moins une chronique découverte sur un autre blog le mois dernier.
  • Au moins un article lu et aimé le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : le truc trop cool que vous ayez fait ou qui vous est arrivé pendant le mois.

Le mois de mars a été très chargé en beaucoup de choses et d’émotions avec très peu de place pour du temps libre, et donc des lectures…

Le Top et Flop de mes lectures

J’ai peu lu durant le mois de mars, ou en tous cas terminé de livres, parce qu’il s’agissait tout de même de livres assez denses… et aussi parce que le mois de mars a été très mouvementé et stressant ! Mais j’ai absolument adoré ma lecture et découverte de bell hooks avec son ouvrage Ne suis-je pas une femme ?, un vrai coup de cœur que je recommande absolument. J’ai aussi profité de longues balades et de pas mal de temps dans les transports pour continuer mon écoute des livres audios de la saga du Dernier apprenti-sorcier de Ben Aaronovitch, que j’aime toujours autant.

Florilège de chroniques lues

Sur Comics Have the Power, j’ai adoré deux chroniques, la première de Sonia à propos de Black Eyed Kids, scénarisé par Joe Pruett et dessiné par Szymon Kudranski : j’hésitais un peu à faire l’acquisition de ce comics mais je suis bien tentée maintenant ! Thomas S. s’est attaqué à la lecture et à la chronique des six tomes de Nova, ce qui m’a donné envie de découvrir ce personnage.

Enfin, j’ai beaucoup apprécié la chronique de Sandy sur Je ne sais point lire, à propos de la saga À la croisée des mondes de Philip Pullman. C’est toujours un plaisir de voir qu’une saga aussi chouette peut être découverte encore aujourd’hui et appréciée !

Les liens qui m’ont fait dire « Waouh »

Dans le monde de la véganie

Si vous ne connaissez pas le travail de Maxime Ginolin, avec son personnage de MagiCJacK, je vous invite à découvrir sa dernière vidéo, Cruello – J’adore j’adore ! Cet artiste engagé dénonce, à travers des vidéos de fictions très léchées, le traitement des animaux, ici dans le cadre de la fourrure. Le tout avec beaucoup d’humour absurde, tout ce que j’aime.

On reste sur Youtube pour une autre vidéo, mais dans un genre assez différent, il s’agit de la captation d’une conférence d’Ophélie Véron : « Défendre les animaux : état des lieux et réflexions stratégiques », très utile pour comprendre où on en est, et quels sont les meilleurs outils pour avancer.

Le monde de la véganie a été un peu chamboulé mais surtout agacé par une certaine tribune dans Libération qui nous expliquait que « les végans (sic) ont tout faux », avant de développer à coup d’arguments fallacieux et de mensonges incroyables (le comble avec un titre pareil). Bien sûr, certain·e·s des meilleur·e·s militant·e·s de la cause se sont attelé·e·s à démonter cet article. Tout d’abord, How I Met Your Tofu dans « Battle #4 : le véganisme, ou la pente savonneuse vers un monde terrifiant rempli de chômeurs robots brouteurs d’herbe », mais aussi Florence Dellerie sur Mediapart avec son billet « Véganisme : pourquoi Paul Ariès, Frédéric Denhez et Jocelyne Porcher « ont tout faux » ». Enfin, Insolente Veggie frappe à son tour, avec humour et son bingo « Pratique ! Outil de mesure scientifique des tentatives de justification de l’exploitation des animaux ».

Côté genre et féminisme

Tout d’abord, la création d’un nouveau club de lecture : le Club de Lecture Féministe des Antigones qui promet de proposer des lectures fort intéressantes ! À l’occasion, il proposait Nous sommes tous des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie, qui était aussi l’un des premiers livres proposés par le club de lecture Une chambre à nous, ce qui se comprend bien puisque c’est parfait pour débuter. Et puis, il est fort possible que les participant·e·s des deux clubs se rejoignent rarement. Je n’ai donc pas participé à ce premier mois, mais je verrai ce que la suite nous réserve !

Le dernier épisode du podcast Un podcast à soi d’Arte Radio fait froid dans le dos « Le gynécologue et la sorcière » revient sur les violences gynécologiques donc soyez certain·e·s que ce ne soit pas un déclencheur pour vous avant d’écouter… Les témoignages sont très durs, mais je pense nécessaire pour se rendre compte d’à quel point ça va vraiment mal.

J’avais assisté l’année dernière à une journée d’étude sur « Comment penser les résistances féminine(s) au(x) féminisme(s) ? » et les captations audios ont été mises en ligne, pour que tout le monde puisse en profiter !

J’ai regardé deux documentaires sur Arte à la fois affligeants (à cause de la réalité qu’ils montrent) et importants : Winnie à propos de Winnie Madikizela-Mandela (d’ailleurs décédée aujourd’hui, triste nouvelle…). Où l’expression « derrière chaque grand homme il y a une grande femme » n’a jamais été aussi vraie, de quoi vous faire bouillir de frustration et d’injustice. Dans un tout autre contexte, Là où les putains n’existent pas est un documentaire d’Ovidie à propos d’une affaire sordide de féminicide, où Eva-Maree a été privée de ses enfants par l’État suédois parce qu’elle se prostituait, puis tuée par le père de ses enfants. C’est dur, mais ça montre que la Suède n’est pas le pays parfait qu’on idéalise parfois… Les deux films sont encore disponibles en replay pour quelques jours, si vous avez le temps, foncez !

La libération des femmes peut passer par la libération des seins… et le retour de Friendly Beauty à propos de son expérience du slow bra (porter le soutien gorge de moins en moins souvent) depuis deux ans est très éclairant !

Toujours dans le but de lutter contre la vision binaire du genre, le Collectif Intersexes et Allié·e·s a mis en ligne son premier podcast, « Le Podcast #1 : Table ronde AJL/CIA sur le traitement médiatique des questions intersexes », une écoute intéressante et importante pour mieux comprendre les enjeux du traitement médiatique des questions intersexes (et queer et LGBTQI* par extension).

 

Pop culture, tu l’aimes, tu l’analyses

Pour faire le lien avec le thème du féminisme, j’ai beaucoup apprécié le billet de Carrie Speaking, « Pourquoi les autrices de On a chopé la puberté ne sont pas des victimes ». Vous avez peut-être entendu parler de ce livre sur la puberté qui présentait des préjugés bien sexistes, genrés, et assez dangereux qui a fait un sacré grabuge sur Internet. Je suis assez d’accord avec ce billet, il ne faudrait peut-être pas s’étonner que les gens en aient ras-le-bol qu’on serve des fausses informations et des idées bien sexistes aux adolescentes.

Enfin, je partage avec grand plaisir la superbe chronique des Carnets de Terrain à propos de Black Panther : « Le Wakanda de Black Panther : une Afrique du futur en miniature ? ». Une merveille d’informations et de perspectives.

J’sais pas où l’mettre mais j’aime et c’est important

La Voix des Bulles a sorti un nouvel épisode de leur Splash Page, où ils parlent cette fois-ci de bande dessinée numérique, avec Sébastien Célimon en invité de choix. On y apprend pleins de choses, foncez : « Splash Page 19 : Des délices des BD numériques courtes à boires ».

Toujours dans le numérique, j’ai enfin pris le temps d’écouter les captations de deux événements, la Journée d’étude sur l’accès du livre et à la lecture tout d’abord, mais aussi la Biennale du Numérique 2017.

Si jamais vous pensez que le soja est cancérigène ou que les protéines animales sont bien supèrieures aux végétales, regardez la conférence de Massimo Nespolo qui fait le point sur ces sujets : « « Mythes et propagande » du Plan National Nutrition Santé (PNNS) ».

Pour terminer, un chouette documentaire (sur Arte toujours) à propos de l’obsolescence programmée et de son impact : Prêt à jeter.

Ce que j’ai fait le mois dernier

Je suis partie voir les copines et copains en Angleterre une semaine et c’était tellement chouette. J’ai pu visiter un peu Bristol, et surtout, Stratford-upon-Avon où est né Shakespeare, c’était mignon comme tout. J’ai aussi beaucoup trop mangé parce que les options véganes sont foison, pareil pour les chocolats chauds.

Côté visionnage, j’ai re-regardé Hellboy avant qu’il ne disparaisse de Netflix. J’ai aussi vu le film très touchant Fatima (quand il était dispo sur Arte, si je me souviens bien). J’ai regardé la seconde saison de Jessica Jones et c’est fou mais je ne sais toujours pas quoi en penser. J’ai beaucoup aimé regarder les épisodes, ça c’est sûr. Et sinon j’ai regardé Annihilation qui m’a laissé très perplexe.

Publicités

3 commentaires sur “C’est le 2 avril, je balance tout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s