The Legend of Korra : Turf Wars

The Legend of Korra : Turf Wars, de Michael Dante DiMartino (scénario), Irene Koh (dessins), Vivian Ng (couleurs), Nate Piekos (lettrage), Dark Horse, 2017-2018, 228 pages.

L’histoire

Se réjouissant de leurs nouveaux sentiments l’une pour l’autre, Korra et Asami quittent le monde des esprits… mais ne trouvent rien d’autre à Republic City que des pitreries politiques et un conflit entre les humains et les esprits !

Un promoteur pompeux prévoit de transformer le nouveau portail des esprits en un parc d’attractions, ce qui risque de mettre à mal une connexion déjà tumultueuse avec les esprits. De plus, les triades se livrent à une rixe brutale aux frontières de la ville – où des centaines de personnes ont été évacuées ! Afin de surmonter tout cela, Korra et Asami jurent de veiller l’une sur l’autre !

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Après avoir visionné La légende de Korra – et particulièrement sa fin – j’avais très envie d’en savoir plus sur la relation entre Korra et Asami. Parce qu’elles sont adorables, déjà, et parce que j’avais commencé à regarder la série en sachant qu’il y aurait un couple de femmes à un moment donné… mais je n’avais pas réalisé que ça durerait à peu près cinq secondes dans le dernier épisode. Je crois que j’ai été victime d’un fandom bien plus ouvert et queer que le canon (comme cela arrive souvent) !

Si les créateurs de la série n’ont pas pu faire ce qu’ils voulaient à cause de Nickelodeon, notamment à propos de la relation entre Asami et Korra, leur histoire continue en comics et je suis très reconnaissante qu’on me les ai prêtés ! Ce premier arc, « Turf Wars », reprend immédiatement après la fin de la série animée, et a été édité en trois volumes de 76 pages chacun. J’ai eu beau chercher, il ne semble pas exister de traduction française (ce qui me met hors de moi mais bref).

Les deux jeunes femmes s’offrent quelques jours de repos bien mérité dans le monde des esprits, mais leur retour à Republic City, et à la réalité, est bien brusque. En effet entre camps de réfugié⋅es, reprise capitaliste des terres autour du portail menant au monde des esprits et guerres de gangs, Korra doit rapidement reprendre du service, et Asami aussi. Une partie de l’intrigue tourne autour de leur coming out, généralement bien reçu par leur entourage en dehors d’une certaine distance de type « faites ce que vous voulez mais n’en parlez pas trop fort » qui permet de mettre le sujet de l’homophobie sur la table. En quelques pages, le comics rétablie l’histoire queer du monde de La légende de Korra, avec notamment Kya qui explique avoir déjà eu des relations avec des femmes, et Avatar Aang n’avait d’ailleurs aucun soucis avec cela, puisque parmi les nomades de l’air, toutes les orientations sont acceptées.

Bon, si je parle beaucoup de leur relation c’est parce qu’elle me tient à cœur, mais avant tout « Turf Wars » est bel et bien une histoire de La Légende de Korra ! On y retrouve des conflits entre esprits et humains, des manigances politiques, des attaques de gang et un nouveau danger. Si vous avez aimé la série et que vous souhaitez continuer l’aventure, je ne peux que vous recommander cette lecture qui permet de retrouver les personnages qu’on aime tant. (Si vous pouvez lire l’anglais vu que ça n’intéresse pas les éditeurs français…).

Les dessins sont très proches de ce qu’on a pu connaître dans le dessin animé, on n’est du coup pas trop dépaysé et on a presque l’impression de regarder la suite.

4 Replies to “The Legend of Korra : Turf Wars”

    1. Haha pas besoin d’excuse pour l’acheter, et sinon ça peut l’introduire à l’anglais (mais c’est peut-être un peu tôt ^^’) 😉 Mais j’avoue ne pas du tout comprendre pourquoi aucun éditeur français ne l’a récupéré…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.