Free Comic Book Day 2017

Cette année la récolte de comics fut peu abondante, mais il n’empêche que j’ai passé une excellente journée à la librairie L’Antre du Snorgleux, qui avait tout organisé ! Du cosplay avec l’association Comics Team Marseille, la présence de Neofelis Éditions avec Didier Axl qui faisait des sketchs magnifiques et avec Philippe Fadde, auteur de l’ouvrage Jean Frisano, une vie d’artiste. Bruno Bessadi était également présent, et j’en ai profité pour faire dédicacer mon troisième tome de Bad Ass. Le tout agrémenté de quizz et de discussions entre passionnés, on n’a pas eu le temps de s’ennuyer !

Pour les fascicules du FCBD, j’ai pu en avoir deux : celui de Bliss Comics et celui de Snorgleux Comics. Je ne vais pas trop me plaindre, ces deux-là étaient bien en haut de ma wishlist du jour, mais j’aurai pas dit non pour un Wonder Woman ou un I Hate Image… Tant pis !

Bliss Comics se dépasse une fois encore pour l’occasion, avec un récit complet, celui de Unity : Dans la toile du Docteur Silk, avec Matt Kindt au scénario, CAFU aux illustrations et Brian Reber aux couleurs. Comme l’histoire regroupe plusieurs personnages de l’univers Valiant, le tout est correctement introduit afin qu’on ne soit pas trop perdu. Une très bonne lecture donc, qui continue à me convaincre de me pencher plus sur l’univers Valiant !

Snorgleux Comics avait annoncé l’arrivée prochaine de deux titres de l’éditeur Aftershock Comics en France : Animosity avec Marguerite Bennett au scénario, Rafael De Latorre au dessin, Rob Schwager aux couleurs et Marshall Dillon au lettrage ; et American Monster de Brian Azzarello pour le scénario et Juan Doe pour le dessin, lettrage et couleurs. Le FCBD était donc l’occasion parfaite pour eux de nous faire découvrir les premiers chapitres des deux œuvres.

American Monster… n’est probablement pas mon genre : j’ai été plus confuse qu’autre chose lors de la lecture du premier chapitre qui nous présente un monde dystopique et sacrément violent, sans trop nous expliquer pourquoi… Nul doute que ce titre trouvera ses lecteurs français en revanche, s’il a fonctionné aux États-Unis, il n’y a pas de raison, tout est une question de goût et de couleurs.

Animosity par contre, m’avait déjà tapé dans l’œil à sa sortie en VO, je suis donc emplie de joie à l’idée de sa sortie en France. Le principe est simple : du jour au lendemain, tous les animaux de la Terre s’éveillent, avec la capacité de parler, de se dévoiler aux humains ou simplement de se venger d’eux. La première page commence par une discussion entre un vétérinaire qui fait appel à un exterminateur de nuisibles. Ce dernier ne comprend pas comment Adam peut sauver des chiens et chats, puis manger un burger, et faire appel à lui pour tuer des rats qui ont envahi son mur… La première page annonce donc un ton qui a tout pour me plaire ! Le comics suivra les aventures d’une petite fille, Jesse, protégée par son fidèle ami Sandor, un chien prêt à se battre contre n’importe quel animal pour la défendre.

Les premiers tomes de American Monster et Animosity sortent en août, je serai définitivement au rendez-vous pour Animosity en tous cas !

(Hey hey Snorgleux Comics, bientôt Alters et InSEXts en France ? =D)

The Valiant

The Valiant

The Valiant de Matt Kindt et Jeff Lemire (scénario), Paolo Rivera (dessinateur), Joe Rivera (encreur), Dave Lanphear (lettreur) chez Bliss Comics, 2016 (édition originale : 2014-2015), 128 pages. Traduit par Florent Degletagne.

Un peu de contexte

En suivant un peu l’actualité comics, j’avais vu de plus ou moins loin l’arrivée de l’éditeur Bliss Comics sur le marché français, qui reprendrait les publications Valiant. J’avais vaguement entendu parler de cet éditeur (merci au podcast des GG Comics principalement). Alors, Valiant c’est une maison d’édition américaine créée dans les années 1990 et plutôt importante par là-bas, c’était d’ailleurs le troisième éditeur de comics derrière DC et Marvel à une époque (en tirant la bourre à Dark Horse). C’est arrivé en France en 2013 avec l’éditeur Panini Comics mais ce dernier abandonne la licence en 2015, rapidement reprise par Bliss Comics, un tout nouvel éditeur français. Bref, j’avais déjà entendu parler de l’univers, lu quelques planches de Faith (j’ai d’ailleurs fait une chronique des deux premiers chapitres, par ici) et la Paris Comics Expo me semblait le lieu idéal pour craquer sur The Valiant. Accessoirement, dédicacé par Paolo Rivera, le dessinateur, excusez du peu.

Note : 4/5

Poursuivre la lecture de « The Valiant »

Faith #1-2, de Houser, Sauvage et Portela

faithTitre : Faith #1 & #2
Auteur : Jody Houser
Dessinateur : Marguerite Sauvage, Francis Portela
Date de publication : janvier 2016
Édition : Valiant Entertainment
Pages : 37 + 32
Synopsis : Orpheline depuis très jeune, Faith Herbert – dotée de pouvoir, une « psiot » découverte par la Fondation Harbinger – a toujours aspiré à de grandes choses. Elle prend à présent sa destiné en main pour devenir l’héroïne qu’elle a toujours été – le tout avec une identité secrète, des collègues qui ne soupçonnent rien et un travail de reporter la journée, ce qui lui permet d’être régulièrement au milieu du danger ! Enfin, elle pensait que ce serait le cas… quand elle n’écrit pas des listes de vidéos de chats, Faith patrouille la Cité des Anges la nuit comme l’héroïne de la ville, Zephyr !
Mais voler seule promet d’être plus difficile qu’elle ne le pensait, particulièrement lorsqu’elle découvre un complot aux ramifications multiples. Les petits cambrioleurs et voleurs de voiture sont suffisamment simples à arrêter mais lorsque le monde a besoin d’un héros pour stopper une invasion extraterrestre, est-ce que Faith sera à la hauteur ?

Avis : ★★★★★

Poursuivre la lecture de « Faith #1-2, de Houser, Sauvage et Portela »