Les Cerveaux de la ferme, de Layla Benabid et Sébastien Moro

Les Cerveaux de la ferme, de Layla Benabid (illustrations) et Sébastien Moro (textes), Éditions La Plage, 2021, 175 pages.

L’histoire

« Il a un regard bovin, c’est déprimant ! », « Il a vraiment joué comme une chèvre au dernier match ! », « Quel mouton, ce type… », « Mais elle a le QI d’une poule ! », « Tu manges vraiment comme un cochon ! »… Ces expressions sont assez révélatrices de l’image que l’on a généralement des animaux de la ferme : placides et dotés d’une intelligence très limitée. Pourtant cette vision est incroyablement éloignée de ce que nous dévoilent les récentes découvertes scientifiques !

Les poules sont des mathématiciennes et des enseignantes hors pair, les chèvres des aventurières aux ressources quasi illimitées, les moutons des herboristes de talent, les cochons d’excellents cartographes et les vaches des championnes des réseaux sociaux !

Vous ne me croyez pas ? Alors plongez dans cet ouvrage – résumé de plusieurs centaines de travaux scientifiques des années 1980 à nos jours – qui changera à jamais la vision que vous aviez des animaux de la ferme !

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur ♥

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Les Cerveaux de la ferme, de Layla Benabid et Sébastien Moro »

Les paupières des poissons, de Sébastien Moro et Fanny Vaucher

Les paupières des poissons, de Sébastien Moro (texte) et Fanny Vaucher (illustration), Éditions La Plage, 2018, 176 pages.

L’histoire

« Comment font les poissons pour dormir sans paupières ? » et un million d’autres questions qui ont l’air incongrues comme ça, mais vous allez voir les réponses sont incroyables… et vraies ! En plus c’est rempli de blagues.
Vous allez apprendre plein de trucs que vous ne vous êtes jamais demandé sur nos cousins, cousines -et aussi ceux qui ont les deux sexes en même temps (oui, oui)- aquatiques. Attachez vos palmes, attrapez votre tuba, et… on PLONGE !

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Poursuivre la lecture de « Les paupières des poissons, de Sébastien Moro et Fanny Vaucher »