Bilan 2017 et Perspectives 2018

notebook by waferboard
notebook” by waferboard is licensed under CC BY 2.0

Bonne année à tou·te·s ! À mon tour de ne pas déroger à la règle et de profiter de la nouvelle année pour faire un bilan du blog sur cette année passée, et réfléchir vers quoi me diriger pour l’année qui vient. Pour commencer, le petit visuel de Goodreads :
Bilan 2017

Le seul challenge auquel j’ai participé cette année était celui de Goodreads justement, sur lequel je m’étais fixée 100 livres à lire, ce qui est bien atteint puisque ce sont 128 lectures que j’ai faites en 2017 ! Ceci est probablement dû à toutes mes relectures de séries manga de mon adolescence pour lesquelles j’ai eu une grande vague de nostalgie, que ce soit Parmi eux de Hisaya Nakajo ou bien Tsubasa Reservoir Chronicle et xxx Holic des CLAMP.

Autrement, ma seule participation à un challenge était pour le French Read-A-Thon, mais nul « Cold Winter Challenge » ou « Week-end à 1 000 » ou « Semaine à lire » cette année. Pas que ça ne m’intéressait pas, mais en dehors du premier qui tombait pendant une période où j’étais en congé et où je pouvais en profiter pour lire, les autres tombaient dans des périodes peu propices à la lecture pour moi (je me suis découvert une vie sociale cette année, qui l’eut cru ?!)… ou alors étaient source de beaucoup trop de pression.

Et puis, cette année, je me suis lancée dans le club de lecture « Une chambre à nous » avec pour ambition de lire tous les livres dont il est question (un par mois) et j’en suis ravie puisque cela me permet de découvrir pleins d’autrices et de genres différents vers lesquels je ne serais peut-être pas allée de moi-même. J’ai également eu quelques (7 !) services presses dans le cadre des Masses critiques de Babelio, que je remercie de leur confiance, et j’adore l’expérience mais cela signifie bien une pression supplémentaire pour la lecture et l’écriture de chronique dans le mois qui suit la réception (okay, si je gérais mieux la pression, ça ne me ferait ni chaud ni froid, mais ce n’est pas le cas). Bref, j’ai préféré me concentrer sur cela et sur mes lectures personnelles plutôt que sur des challenges qui auraient ajouté en pression et auraient probablement diminué mon plaisir de lecture…

Mes lectures marquantes de 2017

Pour dire adieu à cette année, ne parlons que du bon ! J’ai eu beaucoup, beaucoup de très bonnes lectures, ce qui prouve que les mauvaises surprises se font de plus en plus rares et j’en suis joie.

Plusieurs livres de science-fiction tout d’abord avec La Servante écarlate de Margaret Atwood qui a été une merveilleuse découverte, bien que glaçante. On reste dans la dystopie avec Matin brun de Frank Pavloff, un livre tout aussi court (12 pages) que percutant. On part ensuite vers le space opera avec le premier tome de la saga « The Expanse » : L’Éveil du Léviathan de James S.A. Corey (dont je ne manquerai pas de lire la suite… très bientôt !). Enfin, on termine avec La Horde du Contrevent d’Alain Damasio, un véritable voyage.

Un petit tour vers mes coups de cœur de littérature jeunesse et albums avec La Bulle de Timothée de Fombelle et Éloïse Scherrer, ainsi que Tout d’un loup de Géraldine Elschner et Antoine Guilloppé. Mais aussi les fabuleux albums muets de Layla Benabid avec MootMoot et Nuts. Pour des jeunes un peu plus vieux, j’ai adoré le troisième tome de « La Passe-Miroir », La mémoire de Babel de Christelle Dabos.

Dans les lectures féministes, je retiens le recueil de poème Forgive Me My Salt de Brenna Twohy (et il faut vraiment que je regarde de plus près les productions de poésie). En essais, j’ai adoré Nous sommes tous féministes de Chimamanda Ngozi Adichie et Ceci est mon sang d’Élise Thiébaut.

En comics, je suis amoureuse des anthologies de comics d’artistes des premières nations Moonshot, le tome un et deux sont édités par Hope Nichloson. J’ai aussi découvert un grand classique cette année, V pour Vendetta d’Alan Moore et David Lloyd.

Je termine sur d’autres bandes dessinées avec le webcomics Autophobia de G.H.S.T., le comics InSEXts de Marguerite Bennett et Ariela Kristantina et enfin la BD de Rosa B., L’antispécisme c’est pas pour les chiens !

Perspectives livresques 2018

Quand je relis celles que j’avais écrites l’année dernière, le constat n’est pas forcément mirobolant… Enfin, on fait ce qu’on peut. Je repars pour 100 livres du challenge Goodreads puisque ça fait quelques années que ça fonctionne bien. Je pense avoir réussi à inclure un petit peu plus de diversité dans mes lectures mais l’idée est de continuer et d’aller plus loin cette année.

Je n’ai toujours pas réussi à lire un livre en espagnol… mais l’objectif sera atteint cette année (j’en suis à la moitié, j’ai juste clairement pas choisi le bon roman pour commencer). J’ai exploré plus la SFF cette année et les lectures féministes, sans surprise ça me plaît bien donc je vais continuer !

J’ai toujours dans l’idée de m’atteler plus souvent à écrire des articles un peu plus poussés que de « simples » chroniques, j’aimerai le faire plus souvent en 2018.

Mon but est toujours de faire baisser ma Pile à Lire (qui est à 91 livres, oui elle a complètement explosé comparé à l’année dernière où j’étais déjà sensée la diminuer mais chut).

Je crois que c’est tout. Je continue mes lectures du club « Une chambre à nous » bien entendu mais je ne m’impose aucun challenge pour l’instant, je verrai au fur et à mesure ! En tous cas, je vous souhaite encore une excellente année de lectures et de découvertes littéraires 😉

Perspectives livresques pour 2017

Nous sommes encore en janvier, alors je suppose que je ne suis pas vraiment en retard pour ce genre de billet, même si la plupart des blogueurs·euses sont mieux organisé·e·s l’ont déjà fait depuis quelques jours. Après le bilan de l’année 2016, il est temps de fixer des objectifs pour cette nouvelle année et ce qui me ferait plaisir d’accomplir au niveau des lectures.

Pour commencer, je suis repartie pour lire 100 livres avec le 2017 Reading Challenge de Goodreads. Jusque là, rien de bien neuf mais pour ce qui est du contenu de cette petite centaine de livres, j’aimerais tout d’abord continuer à lire des auteures et plus généralement, inclure bien plus de diversité dans mes lectures, sur tous les plans. De la diversité dans les personnages et les auteurs, au niveau des genres, origines, sexualités, neuroatypies, d’éventuels handicaps, etc. Bref, sortir des auteurs et personnages hommes, blancs, hétéros, cisgenres, neurotypiques et valides. Je participerai donc au challenge Voix d’auteures 2017 d’Arcanes Ouvertes, mais un peu en dilettante, pour ne pas me bloquer dans mes lectures, et avancer dans ma Pile à Lire. Je vais y revenir.

En 2016, je suis également revenue sur les lectures qui m’avaient plus, pour noter les auteur·e·s dont j’ai envie de suivre les publications. Il y en a pas mal, donc 2017 sera l’année parfaite je pense pour explorer plus en détails leurs univers.

Ensuite, je veux lire des livres en espagnol. J’ai pu me remettre un peu à niveau grâce à une formation au boulot mais il faut que je continue et lire dans cette langue semble être le meilleur moyen. J’ai quelques titres en tête, mais si jamais vous avez des recommandations de livres simples et faciles à lire en espagnol, je suis preneuse ! Au niveau des genres littéraires ou sujets que je veux particulièrement explorer cette année, il y a la SFFF, tout ce qui est science-fiction, fantasy et fantastique, avec une préférence pour les deux premiers. J’aime énormément ce type d’histoire mais quand j’y réfléchi, je n’en lit pas tellement et je n’ai même pas lu les classiques de ces genres. Je veux aussi lire beaucoup plus sur le féminisme, que ce soient des témoignages, des essais, des fictions, des poèmes… Dernier objectif de lecture pour 2017 : lire des nouveautés. Ce qui ne va pas du tout être simple (cf. point suivant). Voilà pour les lectures.

Maintenant, pour la Pile à Lire, qui mérite son point à elle seule, j’ai envie / besoin de la faire baisser de toute urgence, ça devient ingérable. J’étais à 64 livres quand j’ai fait le bilan 2016, il y a quinze jours et j’en suis maintenant à 70. Donc, je me lance dans le Project Five dont j’avais pris connaissance grâce à Little Book Owl dans une de ses vidéos. Le principe est simple : pour tailler dans la PAL et arrêter d’acheter des livres à tous vas, le but est de lire 5 livres pour avoir le droit d’en acheter 1. Normalement, ça devrait permettre de diminuer un peu la chose. Par exemple, jusqu’ici j’ai lu Moi, Malala et le premier tome de la BD Axolot. Il faut que je lise encore 3 livres pour pouvoir en acheter un. Bon, sauf que j’ai craqué sur Reclaim, un recueil de textes écoféministes parce que la directrice de l’ouvrage est venu le présenter récemment dans une librairie marseillaise. Du coup, il faut que je lise 8 livres avant de pouvoir en acheter un autre. Dans les « achats », je compte également les emprunts et les éventuels service presse que je demande. Je ne compte pas les magazines (Comic Box et Aaarg ! en fait), les cadeaux qu’on m’offre… et les opportunités inratables comme des livres d’occasion. Parce que le but est pas de passer à côté de pleins de choses tout de même. Mais du coup, ça va être compliqué de diversifier mes lectures et lire des nouveautés puisque ma PàL est ni diverse, ni nouvelle… Tant pis, ce sera une année de transition et si je suis le Project Five comme il faut, je pense que j’aurai une PàL plus raisonnable à la fin de l’année. C’est le but en tous cas.

N’hésitez pas à partager vos résolutions et objectifs livresques de cette année, et je vous souhaite bon courage pour ces derniers 😉