La Déferlante, la revue des révolutions féministes #1

La Déferlante, la revue des révolutions féministes #1, mars 2021, 160 pages.

L’histoire

La Déferlante est la première revue trimestrielle post-#metoo consacrée aux féminismes et au genre. Tous les trois mois, en librairie et sur abonnement, elle raconte les luttes et les débats qui secouent notre société.

Créée et dirigée par des femmes, La Déferlante donne la parole aux femmes et aux minorités de genre et visibilise leurs vécus et leurs combats.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « La Déferlante, la revue des révolutions féministes #1 »

Tempura n°4 : Croyances japonaises

Tempura n°4 : Croyances japonaises, Hiver 2020, 162 pages.

Résumé

Mobiliser le Japon et son imaginaire est devenu un poncif. Kaizen, mais aussi ikigai, kintsugi, wabi-sabi, kintsukuroi, shinrin-yoku… Loin d’évoquer une quelconque « spiritualité » japonaise ou encore un « art de vivre », ces mots prêts-à-penser ne révèlent-ils pas plutôt notre rapport particulier au Japon ? Un rapport utilitariste – et forcément vertical – plutôt qu’un véritable désir de compréhension ? Mais alors, si tous les Japonais ne vivent pas selon ces préceptes d’harmonie et de résilience, en quoi croient-ils ?

Les croyances japonaises sont aussi diverses que l’histoire du Japon est complexe, et elles irriguent toutes les sphères sociales. Ce numéro, qui ne prétend aucunement à l’exhaustivité, se présente comme une invitation à reconsidérer l’autre sans le réduire à un concept, aussi séduisant soit-il. Car interroger les croyances, c’est aussi entrevoir ce qui nous lie.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Tempura #4

Tempura n°3 : Les Japonais face à leur nature

Tempura n°3 : Les Japonais face à leur nature, Automne 2020, 162 pages.

Résumé

Catastrophes, dérèglement climatique, relation au vivant, quel rapport entretiennent les Japonais à la Nature ? Comment un archipel en proie aux catastrophes gère son paysage ? Pourquoi un pays au fond culturel animiste, qui conçoit la nature comme plus grande que l’homme et considère que tout objet possède une âme, a entrepris dès les années 1960 un grand chantier de destructions de son environnement ? Un dossier inédit de 50 pages qui pose la question sans détour : les Japonais aiment-ils la nature ?

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Tempura n°3

Women who do stuff, Numéro 2 : La famille

Women who do stuff, Numéro 2 : La famille, 2020, 156 pages.

L’histoire

Plus de 60 journalistes, autrices, illustratrices et photographes explorent le thème de la famille dans une perspective féministe, politique et engagée.

Nous allons vous parler de ce que nos grands-mères nous ont transmis, des femmes à qui un parcours PMA est interdit, de l’obligation ou non du pardon, des luttes quotidiennes que vivent les mères incarcérées, de coming out joyeux, de poupées, de tricot, et de biens d’autres sujets encore.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Women who do stuff, Numéro 2 : La famille »

Tempura n°2 : Le Japon au travail

Tempura n°2 : Le Japon au travail, Été 2020, 162 pages.

L’histoire

Surmenage, conformisme, heures supplémentaires non payées, harcèlement… Parler du travail au Japon sans tomber dans les poncifs est une gageure. Si l’on se cantonne aux données chiffrées et aux gros titres des journaux, le portrait-robot du travailleur japonais n’est pas flatteur. Mais qu’en est-il vraiment ?

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Tempura n°2 : Le Japon au travail »

Tempura n°1 : Japon, journal intime

Tempura #1 : Japon, journal intime, Printemps 2020, 161 pages.

L’histoire

Grandes enquêtes, entretiens fleuves, portraits, cahiers de tendances, chroniques, adresses inédites… Tempura est un magazine qui s’adresse autant aux amoureux du Japon qu’aux lecteurs curieux en quête d’inspiration. Un voyage dont on ne revient pas tout à fait le même.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Tempura n°1 : Japon, journal intime »

Women who do stuff, Numéro 1 : Internet

Women who do stuff, Numéro 1 : Internet, 2019, 110 pages.

L’histoire

Plus de 50 journalistes, autrices, illustratrices et photographes pour vous parler d’internet en long, en large et en travers. On vous propose des articles sur les rencontres, la littérature, la pollution digitale, la gynécologie, la sororité, la tech, et un dossier central sur le cyberharcèlement et ses conséquences.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Women who do stuff, Numéro 1 : Internet »