Shangri-La, de Mathieu Bablet

ShangriLa Couv

Shangri-La, de Mathieu Bablet, Éditions Ankama, « Label 619 », 2016, 224 pages.

L’histoire

Dans un futur lointain de quelques centaines d’années, les hommes vivent dans une station spatiale loin de la Terre et régie par une multinationale à qui est voué un véritable culte. En apparence, tout le monde semble se satisfaire de cette « société parfaite ». Dans ce contexte, les hommes veulent repousser leurs propres limites et devenir les égaux des dieux. C’est en mettant en place un programme visant à créer la vie à partir de rien sur Shangri-La, une des régions les plus hospitalières de Titan, qu’ils comptent bien réécrire la « Genèse » à leur façon.

Note : 5/5

Poursuivre la lecture de « Shangri-La, de Mathieu Bablet »

Matin brun, de Franck Pavloff

matin brun

Matin brun, de Franck Pavloff, Cheyne Éditeur, 2016 (première édition : 1998), 12 pages.

L’histoire

Sait-on assez où risquent de nous mener collectivement les petites lâchetés de chacun d’entre nous ?

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Poursuivre la lecture de « Matin brun, de Franck Pavloff »

La Servante écarlate, de Margaret Atwood

The Handmaid’s Tale, de Margaret Atwood, Vintage Books, 2007 (originale : 1986), 324 pages.

L’histoire

« Il nous est interdit de nous trouver en tête à tête avec les Commandants. Notre fonction est la reproduction […]. Rien en nous ne doit séduire, aucune latitude n’est autorisée pour que fleurissent des désirs secrets. »
Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l’Ordre a été restauré. L’État, avec le soutien de sa milice d’Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d’un Évangile revisité. Dans cette société régie par l’oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L’une d’elle raconte son quotidien de douleur, d’angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d’une vie révolue, d’un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom.

Note : 5/5 ♥ Coup de cœur

Poursuivre la lecture de « La Servante écarlate, de Margaret Atwood »

Bitch Planet T1 : Extraordinary Machine

Bitch Planet T1 de Kelly Sue DeConnick (scénario) et Valentine De Landro (dessin), Glénat, 2016, 176 pages.

L’histoire

Le futur. Le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté doivent être « rééduquées ». À l’issue d’un discours évangélisateur psalmodié en boucle dans leur sommeil, elles sont expédiées dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison pour femmes en orbite au-dessus de la Terre. Ces rebelles qui rejettent les règles masculines vont ainsi découvrir les joies de la vie carcérale dans cette boîte de métal que l’on appelle « Bitch Planet. »

Note : 5/5

Poursuivre la lecture de « Bitch Planet T1 : Extraordinary Machine »