Tropiques toxiques : le scandale du chlordécone

Tropiques toxiques : le scandale du chlordécone, de Jessica Oublié (scénario), Nicola Gobbi (dessin), Kathrine Avraam (couleur) et Vinciane Lebrun (photographie), Steinkis, « Les Escales », 2020, 240 pages.

L’histoire

La banane. L’un des principaux fleurons de l’économie des Antilles françaises, la Guadeloupe et la Martinique. Afin d’en assurer le rendement, un pesticide au nom particulier – le chlordécone – y a été utilisé très largement entre 1972 et 1993. Aujourd’hui, le cancer de la prostate s’y développe de façon exponentielle. Et la molécule est présente dans les corps des 800 000 personnes qui y vivent. Scandale environnemental ? Sanitaire ? Ou d’État ?

Les débats sur cette molécule passionnent et opposent régulièrement par voie de presse : politiques, producteurs de bananes, chercheurs, avocats et acteurs de la société civile. Si la question de la responsabilité doit encore être tranchée devant les tribunaux, les Antillais doivent eux résoudre une question tout aussi essentielle : comment vivre dans un environnement à jamais pollué ?

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Tropiques toxiques

Un peu plus près des étoiles, d’Anne-Fleur Multon

Allo Sorcières #3 : Un peu plus près des étoiles, d’Anne-Fleur Multon (autrice) et Diglee (illustratrice), Poulpe Fictions, 2022, 240 pages.

L’histoire

Les Sorcières se mobilisent pour la planète !

Ali, Itaï, Azza et Maria habitent chacune aux quatre coins du monde, mais elles partagent une amitié en béton et une chaîne YouTube créative et drôle : Allô Sorcières. Pour Itaï, qui se sent malgré tout un peu seule dans son petit village de Nouvelle-Calédonie, cette rentrée scolaire apporte un nouveau challenge : elle se retrouve à devoir collaborer sur le plus gros projet du semestre avec une totale inconnue, l’angoisse ! Heureusement, elle se rapproche rapidement de sa nouvelle amie Gaïa, qui pourrait même l’aider à se réconcilier avec son île.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Un peu plus près des étoiles

few of us, luvan

few of us, luvan (autrice) et Stéphane Perger (illustrateur), Dystopia, 2017, 224 pages.

L’histoire

Recueil de nouvelles :

  • Mahrem
  • Le Rugueux, le lisse
  • L’Ombre
  • Bruit noir
  • The Gig
  • Turnover
  • Origin Story
  • Compromissions
  • Delta Blues
  • Nul n’est prophète
  • Rien
  • L’Ombilic
  • Pierre-Feuille-Ciseaux
  • Extraction
  • Digression
  • Fritzi Von Bodelschwing

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Few of us

L’année suspendue, de Mélanie Fazi

L’année suspendue, de Mélanie Fazi, Dystopia, 2021, 297 pages.

L’histoire

Comme dans le livre précédent, il est question ici d’une expérience personnelle et subjective. Le texte parle du vertige de se découvrir autiste à plus de quarante ans, du chemin compliqué, intérieur et extérieur, qui mène au diagnostic et à l’acceptation de soi, du soulagement de découvrir enfin son propre mode d’emploi.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de L’année suspendue

De l’autre côté de la mer, c’est loin, de Leïla Sebbar

De l’autre côté de la mer, c’est loin, de Leïla Sebbar, préface de Sabrinelle Bedrane, Éditions Chèvre-feuille étoilée, 2021 (VO : 1998-2021), 95 pages.

L’histoire

Leïla Sebbar nous conte dans ce nouveau recueil les femmes d’Algérie, protectrices, rebelles, amoureuses, femmes libres et les hommes qui les entourent. Dix nouvelles inédites ou parues dans Étoiles d’encre, écrites de 1998 à 2021.

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de De l’autre côté de la mer, c’est loin

Je ne suis pas née dans le bon corps ! Récit de mon changement de sexe, de Mafuyu Konishi

Je ne suis pas née dans le bon corps !, de Mafuyu Konishi, traduit du japonais par Yoan Giraud, Ototo, « Mues », 2021 (VO : 2017), 194 pages.

L’histoire

L’autrice Mafuyu Konishi, née femme dans un corps d’homme, nous raconte en manga une étape importante de sa transition : sa chirurgie de reconstruction sexuelle en Thaïlande. Destiné tant à ses paires qu’à toute personne désireuse d’en savoir plus sur ce sujet, à travers les souvenirs de cette expérience et du chemin qui l’a mené jusque-là, découvrez un témoignage surprenant, franc et positif !

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Je ne suis pas née dans le bon corps

Comme nous existons, de Kaoutar Harchi

Comme nous existons, de Kaoutar Harchi, Actes Sud, 2021, 140 pages.

L’histoire

BlablaKaoutar Harchi mène dans ce livre une enquête autobiographique pour saisir, retranscrire au plus près cet état d’éveil, de peur et d’excitation provoqué, dit-elle, « par la découverte que nous – jeunes filles et jeunes garçons identifiés comme musulmans, que nous le soyons ou pas d’ailleurs – étions perçus à l’aube des années 2000 par un ensemble d’hommes et de femmes comme un problème. » Un livre où l’amour filial et l’éveil de la conscience politique s’entremêlent dans une langue poétique et puissante.Blabla

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Comme nous existons

Cause animale, luttes sociales, dirigé par Roméo Bondon et Elias Boisjean

Cause animale, luttes sociales, dirigé par Roméo Bondon et Elias Boisjean, avec les textes de Ernest Cœurderoy, Louise Michel, Marie Huot, Charles Gide, Élisée Reclus, Léon Tolstoï, Henry Stephens Salt, Séverine, Octave Mirbeau, Georges Butaud et Sophie Zaïkowska, Louis Rimbault, le passager clandestin, 2021, 240 pages.

Résumé

Souvent réduite à un régime alimentaire ou à la lubie passagère d’une époque déboussolée, la cause animale est de plus en plus médiatisée mais aussi instrumentalisée, récupérée et dépolitisée. Dans cette anthologie, Roméo Bondon et Elias Boisjean explorent ses racines historiques pour mieux souligner le non-sens d’un engagement animaliste qui se passerait d’une remise en cause du capitalisme.

Bien avant l’invention du concept d’antispécisme, des hommes et des femmes ont conjugué à leurs convictions socialistes et libertaires une sensibilité particulière pour ces « autres exploités » que sont les animaux. Dénonciation de la corrida, de la chasse, de l’élevage ou de l’abattage industriels, défense du végétarisme… Loin d’être désuets, leurs propos témoignent de l’urgence de bâtir une société résolument écologiste et animaliste.

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Lire la chronique de Cause animale, luttes sociales

Les Gardiennes du grenier, d’Oriane Lassus

Les Gardiennes du grenier, d’Oriane Lassus, Biscoto, 2020 (première publication en 2019-2020), 56 pages.

L’histoire

Plecota, une petite chauve-souris, vit paisiblement avec sa famille dans un grenier douillet… Mais l’hiver arrive. Toute la colonie s’envole pour rejoindre son refuge d’hibernation, Plecota se perd. Séparée des siens, elle est recueillie par de sympathiques musaraignes puis par les humains qui vivent dans son ancienne maison. Ce nouveau refuge est soudain menacé par la construction d’une route pour les gros camions ! Loin de sa famille et malgré sa petite taille, elle va devoir mener un dur combat et chercher du renfort autour d’elle.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Les Gardiennes du grenier, d’Oriane Lassus »

Une histoire de genres : Guide pour comprendre et défendre les transidentités, de Lexie

Une histoire de genres : Guide pour comprendre et défendre les transidentités, de Lexie, Marabout, 2021, 286 pages.

L’histoire

À l’heure où les questions de genre et d’identité sont de plus en plus présentes dans l’espace public, voici un guide qui déconstruit tous les préjugés, les abus de langage, les non-sens liés aux transidentités, afin de mieux les comprendre et de donner les armes pour s’en émanciper . Car si être trans est une histoire de rapport de soi à soi, de prise de conscience individuelle, c’est aussi un rapport à des normes et constructions sociales, culturelles et historiques.

Véritable prolongement du compte Instagram sur lequel Lexie s’emploie avec patience et grande rigueur à éduquer sur les questions de genre, ce livre est une vraie boussole et un outil d’empowerment pour les personnes trans qui sont souvent isolées, moquées, stigmatisées et font l’objet de violences extrêmes ; mais aussi pour les non trans, concernés ou non, car au-delà des transidentités, c’est sa propre place dans la société et le traitement des différences qu’il s’agit de questionner.

Note : 5 sur 5.

♥ Coup de cœur ♥

Mon humble avis

Poursuivre la lecture de « Une histoire de genres : Guide pour comprendre et défendre les transidentités, de Lexie »