Women who do stuff, Numéro 2 : La famille

Women who do stuff, Numéro 2 : La famille, 2020, 156 pages.

L’histoire

Plus de 60 journalistes, autrices, illustratrices et photographes explorent le thème de la famille dans une perspective féministe, politique et engagée.

Nous allons vous parler de ce que nos grands-mères nous ont transmis, des femmes à qui un parcours PMA est interdit, de l’obligation ou non du pardon, des luttes quotidiennes que vivent les mères incarcérées, de coming out joyeux, de poupées, de tricot, et de biens d’autres sujets encore.

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

Ce numéro aborde la question de la famille et réuni à ce titre des articles très divers allant des hommages aux mères de certaines autrices, aux réflexions sur les familles mono-parentales et la place qu’elles ont dans notre société, ou encore sur le non-désir d’enfants qui ne signifie pas l’absence de famille.

J’ai particulièrement apprécié l’article de Chloé Dubois « La maternité à l’ombre de l’institution pénitentiaire » puisque c’est un sujet qu’on aborde peu. En effet comme dans le premier numéro, Women who do stuff s’attarde à donner la voix et faire entendre des personnes qu’on n’écoute pas dans notre société comme les femmes (et mères) qui vivent dans la rue, une femme sourde dans une famille entendante, des personnes LGBTQ*, des femmes racisées dont la famille n’est pas (que) française ou encore les femmes de plus de soixante ans (avec la Maison des Babayagas qui vend du rêve).

On retrouve également des articles d’ordre plus analytique, sur la poupée comme jouet conditionnant les filles à devenir des mères ou sur les différents types de familles qu’on peut trouver au cinéma.

La mise en page était tout aussi travaillée que dans le premier numéro mais je l’ai trouvée moins réussie au niveau de la gestion des blancs, on se retrouve parfois avec du texte très serré mais une colonne vide. Les illustrations sont toujours aussi diverses et magnifiques.

Il me semble important aussi de mentionner que les articles ont des triggers warnings notés clairement quand cela est pertinent : je trouve que c’est tout à fait précieux d’autant que des sujets très durs sont abordés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :