Juillet 2020 : lectures et revue du web

Camping dans le Verdon, Des livres et les mots, CC BY-NC-ND 4.0

Bilan des lectures de juillet

J’ai assez peu lu de livres papier ce mois de juillet, j’ai principalement rattrapé mon retard de lecture sur des articles que j’avais mis de côté depuis plus ou moins longtemps et j’ai lu énormément de manga en ligne.

J’ai tout de même lu Décarcérer de Sylvain Lhuissier et je recommande vivement cette lecture à toutes les personnes qui s’intéressent aux systèmes judiciaire et pénitentiaire français.

Florilège de chroniques lues

J’ai découvert un nouveau blog de chroniques que j’aime beaucoup, Lectrice des îles, et j’ai particulièrement apprécié son billet sur Why I’m no Longer Talking to White People about Race de Reni Eddo-Lodge.

Sur Les histoires de Lullaby, Magali Lefebvre a chroniqué Les femmes et le pouvoir de Mary Beard et ça donne très envie de découvrir cet ouvrage !

Comme toujours, de très bonnes chroniques sur Planète Diversité, particulièrement celles-ci qui m’ont fait ajouter deux livres à ma liste de lecture : Girl, Serpent, Thorn de Melissa Bashardoust et Amina de Hena Khan.

Revue du web

Dans le monde de la véganie

Pas grand-chose ce mois-ci, mais une nouvelle vidéo de Sébastien Moro que j’ai trouvé superbe et que je vais envoyer à chaque fois qu’on prétendra que les chat·tes sont des animaux froids et indifférents : « Les chats en ont ils quelque chose à faire de nous ? » sur YouTube.

Recettes

J’ai eu une envie subite de lasagnes, j’ai donc ressorti ma recette favorite, les lasagnes véganes aux lentilles de La Fée Stéphanie ! Et je suis tombé en amour complet de cette recette de chou-fleur en sauce sésame collante et merveilleuse : Sticky Sesame Cauliflower de Vegan Richa.

Au niveau sucré, j’ai refait deux de mes recettes préférées : des mini croissants marbrés choco amandes de Douce framboise (la recette demande un œuf pour faire dorer, j’utilise du lait végétal à la place) faciles et rapides à faire et des canistrelli avec la recette de France Végétalienne, pratique en plein été comme sucrerie pour ne pas avoir du chocolat partout et ça se tient bien (ça aurait résisté au week-end de camping si on les avait pas mangés aussi rapidement) !

Côté genre et féminisme

La nouvelle BD d’Emma sur le coup que prend le féminisme à chaque crise (quelle qu’elle soit) est absolument à lire : « Il suffira d’une crise ».

Sur Les Ourses à Plumes, deux articles particulièrement intéressants : « L’inscription du terme « féminicide » dans la loi : rupture d’égalité ou mesure symbolique ? » et « Travail du sexe : l’échec de l’obstination abolitionniste française », tous deux de Clara Joubert.

Sophie de Tout est politique a fait un superbe récapitulatif de « Ce que n’est pas la cancel culture », c’est vraiment à lire.

Enfin, les Jaseuses ont continué à publier des articles dans leur série sur la non-mixité et celui-ci est très impactant : « Les Jaseuses comme safespace – Partage d’expériences sur le harcèlement ou quand prendre la parole revient à prendre un risque ». À envoyer à toutes les personnes qui prétendent qu’il n’y a pas de sexisme à l’université ou dans le monde de la recherche.

Convergence des luttes

Sur Deuxième Page, Lucie Inland a fait une chronique du documentaire sur la grossophobie : « Daria Marx : ma vie en gros, un docu intime contre la grossophobie ».

Toujours à propos de grossophobie, Oursemalléchée sur Les Ourses à Plumes rappelle qu’il n’y a « Pas de vacances pour la grossophobie ! ». Sur le même site, mais sous la plume de Charlotte Puiseux, un superbe article sur la convergence entre féminisme et anti-validisme : « Les femmes de l’independent living : entre handicaps, féminisme et résistance ».

À propos d’orientation sexuelle et romantique, je recommande la vidéo de Rowan Ellis qui détruit les clichés sur l’asexualité et l’aromantisme : « Debunking Asexual and Aromantic Myths (AD) », sur YouTube. Concernant la bisexualité cette fois-ci, voici un très chouette article sur Konbini : « La bisexualité dans les séries : de l’invisibilisation à l’inclusivité » écrit par Marion Olité.

Enfin, ce superbe poème de Darnell Carson à propos d’anti-racisme et de luttes sociales plus largement : « Captain’s Log », sur YouTube.

Pop culture, tu l’aimes, tu l’analyses

Deux épisodes de podcast ce mois-ci, tout d’abord « Stéréotypes en SFFF » de Mana et Plasma, que j’aime toujours autant, et la découverte du podcast Pop Culture Inclusive avec ce premier épisode : « Harry Potter & la Masculinité Fantastique ».

Musique

Un ami m’a fait découvrir le groupe Madredeus, et j’ai particulièrement apprécié leur chanson « Ao Longe O Mar ». Autrement pas grand-chose de neuf !

Sujets divers

Si jamais vous avez du mal à vous remettre à la lecture (alors que c’est quelque chose qui vous fait envie), je recommande les « 10 astuces pour reprendre goût à la lecture » de la Lectrice des îles.

Ce que j’ai fait en juillet

J’ai passé beaucoup de temps avec des ami·es, certain·es que je n’avais pas revus depuis bien avant le confinement et du coup c’était vraiment chouette ! Je me rends compte d’à quel point je suis bien entourée, de personnes avec qui je peux à la fois parler de sujets politiques et sérieux mais aussi faire des blagues affligeantes et scabreuses, je suis très chanceuse. Le mois de juillet c’était aussi le mariage de mon frère, quelques jours dans la campagne toulousaine chez une amie, un week-end de camping dans le Verdon entre ami·es (que j’ai apprécié, moi qui pensais détester le camping) et beaucoup de temps tranquille. Exactement ce dont j’avais besoin pour recharger les batteries !

Autant j’ai peu lu ce mois-ci, je me rend compte en revanche que j’ai regardé beaucoup d’épisodes de séries… Tout d’abord la seconde saison de What We Do In the Shadows, plaisante à regarder même si ce n’est pas tordant de rire comme le film. J’ai enfin regardé la série I Am Not Okay With This et j’ai adoré, cette première saison est courte mais très chouette !

Cela faisait une éternité que je voulais découvrir la série The Leftovers, pour en avoir beaucoup entendu parler (en bien) dans le domaine de la SFFF et je me suis dit qu’il était temps. Ça m’a fait l’effet d’une gueule de bois quand j’ai terminé, et en même temps c’était difficile de m’arrêter parce que même quand je ne regardais pas d’épisode j’y pensais pour essayer de comprendre, pour faire sens de ce que je voyais, pour imaginer comment je pourrai vivre les choses… Bref, The Leftovers est resté avec moi très longtemps. Et je la recommande pour les personnes qui seraient intéressées par le sujet. Petite précision : c’est loin d’être joyeux et feel good donc mieux vaut le savoir avant de se lancer !

En anime, j’ai découvert qu’il y avait eu un remake de Fruits Basket, du coup je m’y suis jetée immédiatement et ça me fait beaucoup de bien de me replonger dans cet univers et de retrouver ces personnages. C’est un des premiers anime que j’ai découverts, du coup c’était un moment un peu nostalgique ! La seconde saison est toujours en cours.

En comédie, il était largement temps de regarder Douglas de Hannah Gadsby et c’était délicieux. Si vous avez aimé Nanette, foncez, et si vous ne connaissez pas Nanette, vous pouvez découvrir Douglas sans soucis !

Côté films, j’ai regardé Don’t Breathe : La maison des ténèbres avec un ami, un film d’horreur qui se laisse regarder (mais sans plus je pense). Dans un tout autre genre (et bien meilleur), j’ai regardé Tell It To The Bees et c’était très chouette.

J’ai aussi regardé ce superbe court-métrage : Mai de Marta González de la Vega, disponible sur YouTube en espagnol mais avec des sous-titres français si besoin.

Je vous souhaite de belles lectures !

3 Replies to “Juillet 2020 : lectures et revue du web”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.