Love My Life, de Ebine Yamaji

Love My Life, de Ebine Yamaji, traduit du japonais (Japon) par T. de B., Asuka, 2004 (VO : 2001), 200 pages.

L’histoire

Ichiko Izumiya est une jeune étudiante en anglais, qui souhaite marcher dans les pas de son père, traducteur de romans américains branchés. Elle se décide enfin à lui avouer qu’elle est amoureuse d’Eriko, une étudiante en droit.
Ichiko va tenter de vivre son homosexualité en paix et être amenée à s’interroger sur la nature de sa relation : est-elle réellement homosexuelle ou simplement amoureuse d’un être sensible qui se trouve être du même sexe qu’elle ?

Note : 5 sur 5.

Mon humble avis

On m’a prêté ce manga que je ne connaissais pas du tout et je suis sacrément heureuse de l’avoir découvert ! C’est une histoire remplie de beauté, de simplicité, et qui a beau aborder des sujets difficiles comme l’homophobie, la peur du rejet, cela reste léger et l’histoire se termine bien. Je pense que c’est important à savoir, avec le nombre d’œuvres (surtout à l’époque j’ai l’impression) où les histoires de couples homosexuels se terminent mal… Ce n’est pas le cas ici, tout en gardant le réalisme d’une relation qui n’est pas idéalisée, et pas toute rose.

Ichiko décide d’avouer à son père que la personne avec qui elle sort est une femme. La révélation est bien accueillie, à sa bonne surprise, mais elle ne s’attendait pas du tout à ce que son père en profite pour lui révéler un secret : lui-même est homosexuel et la mère d’Ichiko l’était aussi, iels avaient décidé de se marier pour pouvoir avoir un enfant et comme « couverture », tout en ayant l’un·e l’autre des chéri·es. Ichiko est un peu bouleversée par cette nouvelle, qui remet en cause tout son passé dans un sens.

La relation entre Ichiko et Eri est vraiment toute douce, remplie de bienveillance, sans complexe notamment sur la nudité et la sexualité, tout est montré sans pudeur mais sans non plus être dans l’érotisme – j’ai trouvé en tous cas. Ichiko rencontre aussi un collègue qui se trouve être gay, Take-chan, et les deux deviennent ami·es très proches qui se confient l’un·e à l’autre leurs histoires de cœur.

Une lecture très belle et toute douce que je recommande !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.