L’enfant et le maudit T3, de nagabe

L’enfant et le maudit T3, de nagabe, traduit du japonais par Fédoua Lamodière, Komikku éditions, 2017 (VO : 2017), 174 pages.

L’histoire

Il était une fois une enfant et un non-humain maudit, venus de deux mondes différents. Alors que l’étrange être veille sur la petite fille, celle-ci vit à ses côtés sans se rendre compte de la dangerosité du monde qui l’entoure. Candide, la jeune humaine attend qu’on vienne la chercher, tandis que la créature n’ose pas lui révéler la triste vérité et briser toutes ses espérances… Traversée par une douceur empreinte de tristesse, cette relation calme et sensible se construit par petites touches et soulève nombre de questions : que font-ils ensemble ? Pourquoi la protège-t-il ? Qu’adviendra-t-il d’eux ? Pourquoi les hommes s’en prennent-ils au “Maudit” ?… et bien plus encore !

Note : 4 sur 5.

Mon humble avis

Les révélations se font au compte goutte dans cette série, et souvent dans le dernier chapitre de chaque tome, donc je vais aborder des éléments d’intrigues des tomes précédents dans cette chronique. Si vous préférez garder le suspens, allez plutôt voir les chroniques des deux premiers tomes.

La tante de Shiva finit par faire une apparition tout à fait inattendue dans le tome précédent, alors que le maudit n’osait avouer à Shiva que cette dernière ne reviendrait jamais parce qu’elle l’avait abandonnée. Mais alors, qu’est-ce qui a changé ?

Dans ce tome, Shiva et le professeur se retrouvent séparé·es tandis qu’elle recommence à vivre avec sa tante, mais elle n’a de cesse de s’inquiéter pour lui. Quand elle interroge sa tante sur les raisons de son absence pendant tout ce temps, et pourquoi elle était partie, elle n’obtient que des réponses vagues. Clairement la tante cache quelque chose. Sans qu’on ait le temps d’en apprendre plus, une catastrophe survient et une fois de plus Shiva se retrouve en danger et risque d’être maudite.

On retrouve dans ce troisième tome l’ambiance mystérieuse et sombre de L’enfant et le maudit, sans obtenir guère plus de réponse en dehors de la présence soudaine de la tante, et de l’intérêt porté à Shiva par les êtres de l’extérieur et ceux de l’intérieur…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.