The Promised Neverland T2, de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

The Promised Neverland T2 : Sous contrôle, de Kaiu Shirai (scénario) et Posuka Demizu (dessin), traduit du japonais par Sylvain Chollet, Kazé, « Shonen », 2018 (VO : 2016), 193 pages.

L’histoire

Emma, Norman et Ray décident d’entraîner leurs petits frères et sœurs pour qu’ils soient capables de s’évader avec eux. Mais sœur Krone, la nouvelle assistante de Maman, ne cesse de contrarier leur plan et exerce une pression constante sur eux. Pour mener à bien leur projet, l’inséparable trio n’a d’autre choix que de révéler une part de la triste vérité à d’autres camarades… Mais à qui peuvent-ils se fier ?

Note : 3/5

Mon humble avis

Comme il s’agit d’un deuxième tome, attention spoilers à la suite ! Si vous ne connaissez pas la série, peut-être qu’il est plus pertinent de lire la chronique du premier tome d’abord 🙂

Maintenant qu’Emma, Norman et Ray savent qu’iels sont en fait dans un « élevage » d’humain·es destinés à être tué·es pour leur chair et mangé·es par des démons, il est temps de préparer une évasion. L’élaboration du plan prend du temps et il s’agit de réunir des informations sur l’extérieur pour se préparer au mieux.

Dans ce tome, un nouveau personnage fait son apparition, une encadrante en plus de maman : la sœur Krone. J’ai eu un peu du mal avec ce personnage qui est noir (ce qui est un bon point pour ce manga du côté de la représentation) mais qui semble réunir tous les éléments des caricatures racistes : gros nez, très grosses lèvres, grosse poitrine… et surtout les expressions de son visage sont dessinées de façon absolument terrifiantes : on n’a aucun mal à identifier qu’elle est malveillante. C’est beaucoup moins le cas avec maman Isabelle, qui est blanche, mais tout aussi, voire plus, dangereuse. C’est malaisant, après c’est possible que ce soit juste une méconnaissance de la part des mangakas et une représentation maladroite. À voir selon la représentation de prochains personnages noirs.

Ce tome montre la course de sœur Krone pour découvrir quels enfants connaissent le secret afin d’avoir des preuves pour dénoncer Isabella et prendre sa place. Pendant ce temps les enfants élaborent leur plan pour s’échapper en évitant au mieux maman et sœur Krone.

Les enfants découvrent alors l’existence d’une taupe parmi elleux : il faut découvrir de qui il s’agit sans lancer l’alerte. Il faut aussi demander de l’aide à d’autres enfants, qui seront plus ou moins dans la confidence, afin de préparer l’évasion.

Un manga toujours très intéressant, qui est parfois mis en parallèle avec les idées sur le véganisme et l’antispécisme. Même si je ne suis pas trop sûre de mon côté que ce soit une représentation de ces idées-là, il est indéniable que ça lance une discussion et une réflexion sur le sujet.

Pour aller plus loin :

Publicités

Un commentaire sur “The Promised Neverland T2, de Kaiu Shirai et Posuka Demizu

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.