La Forêt sombre, de Liu Cixin

La Forêt sombre, de Liu Cixin, traduit du chinois (Royaume-Uni) par Gwennaël Gaffric, Actes Sud, 2017 (VO : 2008), 656 pages.

L’histoire

Dans La Forêt Sombre, la Terre essaie de digérer la nouvelle d’une invasion extra-terrestre qui devrait se faire d’ici quatre cent ans. Les collaborateurs de ces extra-terrestre ont été arrêtés mais la présence des intellectrons, ces particules subatomiques qui permettent à Trisolaris d’accéder à toutes les informations humaines de façon instantanée, signifie que les plans de défense terrestre sont exposés à l’ennemi. Seul l’esprit humain reste secret.

Note : 5/5

Mon humble avis

Suite du Problème à trois corps, dont je vais divulguer la totalité de l’intrigue dans cette chronique donc fuyez si vous ne l’avez pas lu !

Après tout un tome pour découvrir ce qu’il en était du « problème à trois corps » et de sa résolution, ainsi que la menace que celle-ci sous-entend, j’avoue que j’étais impatiente de voir ce qu’allait donner cette suite. Sans trop de surprise, l’auteur garde le même rythme, avec ce sentiment pour la première partie du livre qu’on n’a aucune idée d’où il nous amène. Si vous avez apprécié vous sentir perdu·e à la lecture du premier tome, vous retrouverez cela sans soucis.

Encore une fois, on suit quelques personnes clés tout au long de l’aventure, avec des passages qui semblent, au premier abord, n’avoir rien à voir avec l’intrigue et « sans importance ». Bien sûr, il n’en est rien et tout est lié, tout finit par faire sens, mais pas sans effort. Il faut s’accrocher, faire confiance à l’auteur et garder patience.

J’ai rarement eu autant de mal à écrire des chroniques que pour ces deux livres de Liu Cixin : j’ai l’impression qu’il est impossible de parler de choses précises, qui pourraient vous donner envie de lire le livre, sans justement en gâcher la lecture. Ce que je peux dire, c’est que l’intrigue se déroule sur une temporalité très longue, ce que j’ai assez rarement vu dans mes lectures, et cela permet de penser aux conséquences des actes des personnages sur la durée.

De plus, le traitement du rapport à la civilisation extra-terrestre est très intéressant. L’histoire derrière le titre fait l’effet d’un coup de point. Certaines scènes sont vertigineuses d’action, d’importance et de danger. Si le premier tome vous a plu, foncez. D’autant que le troisième (et dernier de cette saga) sort dans quelques jours en français ! Et dans le doute, vu qu’Actes Sud a mis des quatrièmes de couverture qui dévoilent absolument tout le livre pour les deux premiers, je vais me tenir très loin du résumé de l’éditeur avant d’avoir terminé la lecture de ce dernier volume…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s