C’est le 1er février, je balance tout !

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-orange

Ce rendez-vous a été créé par Lupiot du blog Allez vous faire lire.

Les règles du RDV

  • Le Top & Flop des lectures du mois précédent.
  • Au moins une chronique découverte sur un autre blog le mois dernier.
  • Au moins un article lu et aimé le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : le truc trop cool que vous ayez fait ou qui vous est arrivé pendant le mois.

J’ai complètement raté le rendez-vous du mois de décembre, donc ce billet regroupe des lectures, découvertes et autres des mois de novembre et décembre.

Le Top et Flop de mes lectures

J’ai découvert la saga d’urban fantasy « Le Dernier apprenti-sorcier », avec le premier tome Les Rivières de Londres de Ben Aaronovitch et je le met direct dans mes Top ! J’y met aussi Viser la lune d’Anne-Fleur Multon, dans un tout autre genre, et j’ajoute mes nouvelles préférées du recueil de Ted Chiang, La Tour de Babylone, dont je vous parle bientôt.

Comme j’ai décidé d’arrêter de chroniquer systématiquement mes lectures, et de le faire seulement quand j’en avais envie, voire quand j’avais des choses pertinentes à dire dessus, je risque d’utiliser cette section à l’avenir pour parler de ces livres que je n’ai pas chroniqués (et pour lesquels ce n’est pas prévu). J’ai terminé Le Comte de Monte Cristo d’Alexandre Dumas, que j’avais écouté en livre audio, puisque une amie l’avait recommandé et que le narrateur était super (Éric Herson-Macarel, dont je compte bien écouter d’autres livres). Je ne connaissais pas du tout ce classique et j’ai vraiment beaucoup aimé, du coup je prévois de découvrir Les Trois mousquetaires dans le futur.

Et sinon, j’ai enfin terminé le livre que je lisais en espagnol (mon premier !) : Eva Luna d’Isabel Allende. Pour un livre pris plus ou moins au hasard sur l’étagère (la quatrième avait l’air intéressante), j’ai tout de même tapé dans des thématiques qui m’intéressent, dont le féminisme avec des personnages de femmes qui ne sont pas plats ou fades, et même un personnage de femme trans, travailleuse du sexe, adepte du BDSM et végétarienne (dont la transidentité semble bien traitée, du moins, avec ma compréhension de l’espagnol). Une chouette lecture mais je confirme que ce n’était pas du tout un choix approprié à cause du niveau de difficulté de lecture (j’ai un niveau B1 je crois) : entre le fait que l’autrice soit argentine et qu’elle ait une prose fouillée voire poétique, avec beaucoup de descriptions qui impliquent du vocabulaire que je n’avais pas du tout, j’ai seulement compris l’idée très générale du roman. Si vous avez des conseils de romans en espagnol dont la lecture est facile et sympa, je suis preneuse !

Pas de flop ! Si ça c’est pas un bon début d’année…

Florilège de chroniques lues

J’ai eu l’occasion de lire tant de belles chroniques ce mois-ci ! Je commence avec les livres à tendance « féministe » et les chroniques d’Arcanes Ouvertes sur Tu pourrais me remercier de Maria Stoian et Le Problème avec les femmes de Jacky Flemming, deux livres que j’ai immédiatement ajoutés à mes prochaines lectures. J’ai fait pareil avec Black Magick, un comics de Greg Rucka et Nicola Scott qui a été chroniqué par Sonia sur Comics have the Power et par La petite créature. Femmes de lettres a entamé une série de billets sur Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir, que je vous invite à aller lire : Partie 1 « Histoire », Partie 2 « Éducation », Partie 3 « Vie spirituelle » (la quatrième et dernière n’est pas encore publiée donc restez vigilant·e·s 😉 ).

Toujours dans le féminisme, une superbe initiative à encourager et découvrir : Lectures de femmes est un blog sur Tumblr qui a pour ambition de donner un conseil de lecture d’un livre écrit par une femme… tout les jours !

Dans d’autres genres, j’ai beaucoup apprécié la chronique de Thomas Savidan sur le premier tome de Nightwing Rebirth, publiée sur Comics have the power. Neil Jomunsi a sévi plusieurs fois sur Page42 pour recommander beaucoup de livres intéressants, dont Buzz de Frank Rose, qui revient sur les démarches de distributeurs pour créer le buzz, en l’occurrence il parle dans son billet de la promotion du film The Dark Knight et ça paraît tellement fou, que j’ai envie d’en découvrir plus !

Sur Asialyst, Patrick de Jacquelot revient sur les bande dessinées d’expatrié·e·s en France : « BD : Coréennes ou Japonaises expatriées en France, « ni d’ici ni de là-bas » ». Enfin, Jo Writes Stuff parvient à chroniquer tout le Disque-Monde de Pratchett (ou du moins, à en faire une synthèse), et même si cette saga est sur ma liste depuis un moment, c’est une raison supplémentaire de m’y mettre : « Why Everyone Should Read Terry Pratchett ».

Les liens qui m’ont fait dire « Waouh »

Dans le monde de la véganie

Tout d’abord, Ophélie Véron revient sur son blog Antigone XXI sur le véganisme : « Le véganisme est-il un mouvement de justice sociale ? » et j’ai trouvé son article très clair et important, accessible aux personnes qui ne savent pas du tout ce que c’est, puisqu’elle en donne une définition complète. La revue BALLAST a fait un entretien avec Martin Page, l’auteur de Les Animaux ne sont pas comestibles (que je compte bien lire !) et c’était tout à fait intéressant de lire les points de vue de cet auteur (que je rejoins). Sur Harper’s Bazaar, Diana Spechler revient sur les liens entre sexisme et anti-végétarisme, parce qu’il est important de garder la convergence des luttes à l’esprit, « Anti-Vegetarianism Is Sexism in Disguise ». Un article plus scientifique avec « Vegan Killjoys at the Table – Contesting Happiness and Negotiating Relationships with Food Practices » par Richard Twine, publié dans la revue Societies. L’auteur analyse la transition vers le véganisme des personnes qu’il a interviewées, et en quoi elles peuvent se sentir aliénées, particulièrement dans leur rapport à la nourriture.

Cela fait quelques temps que j’ai découvert le podcast The Chickpeeps, qui parle de véganisme, mais il m’a quand même fallu écouter jusqu’au neuvième épisode pour comprendre qu’une des intervenantes est Evanna Lynch elle-même. Ce qui est chouette en soi, mais ce qui est encore plus chouette, ce sont les deux épisodes qui traitent de Harry Potter, vraiment, je suis tombée encore plus amoureuse du podcast : « Ep 9 ¾ (Part 1): Animal Rights in the Wizarding World » et « Ep 9 ¾ (Part 2): Animal Rights in the Wizarding World Continued ».

Pour finir, un billet incongru : « Tree-dwelling gray foxes decorate with skeletons » de Melissa Breyer sur Treehugger. Même si vous ne comprenez pas l’anglais, la photo dit tout : il existe des renards qui vivent dans les arbres et qui « décorent » ces derniers avec les cadavres d’autres animaux qu’ils trouvent (bon en vrai, c’est pour marquer leur territoire).

Côté féminisme

Comme d’habitude, la catégorie où j’ai le plus de liens à partager… Avec les suites de l’affaire Weinstein, beaucoup d’articles sont apparus qu’il me semble important de lire (et de partager). Par exemple, le Time a nommé personnes de l’année 2017 les briseur·euse·s de silence sur les agressions et violences qu’iels ont subies « The Silence Breakers », par Stephanie Zacharek, Eliana Dockterman et Haley Sweetland Edwards. Évidemment, les sujets abordés sont difficiles donc gros trigger warning. Sur Libération, Paul B. Preciado répond à la « fameuse » tribune du Monde sur le sujet dans un article qui sonne tout à fait juste « Lettre d’un homme trans à l’ancien régime sexuel ». Sur le même sujet, Emma a fait une BD, comme toujours, des plus pertinentes : « Un rôle à remplir ». Sur Acide et Paillettes, Marêva fait un bilan des dernières affaires du genre : « Weinstein, #metoo, #balancetonport ; qu’est ce que ça change ? ».

Toujours sur le féminisme, Sara Panata s’attarde longuement (pour notre plus grand bonheur) sur l’autrice Chimamanda Ngozi Adichie et les idées qu’elle véhicule : « Chère Ijeawele : le féminisme de Chimamanda Adichie », le tout sur les Carnets de Terrain. C’est sur un autre carnet, Atelier doctoral – Histoire du genre cette fois-ci, que Juliette Eyméoud revient sur la nouvelle version du mouvement de la Women’s International Terrorist Conspiracy from Hell (W.I.T.C.H) : « Féminisme et militantisme intersectionnel – Rencontre avec le Witch Block Paname ». Si vous connaissez le principe de la charge mentale, saviez vous qu’il existe aussi celui de la charge émotionnelle ? Grâce à Alice Maruani et son article « « Les femmes sont bonnes » : parlons maintenant de la charge émotionnelle » sur L’Obs maintenant je sais et c’est terrifiant à quel point ça résonne.

Voici un article sur le langage utilisé pour parler de violences sexuelles : « Être ou se faire (violer) », de Romy Têtue que de nombreux·ses journalistes devraient lire… Feminazgul en colère a débunké de façon très éloquente et pertinente « Le mythe du sexisme anti-hommes », qui revient beaucoup trop je trouve, mais au moins maintenant j’ai un bon article à envoyer en réponse. Si vous lisez le blog, vous n’êtes pas sans savoir que je tiens à l’écriture inclusive, et Romy Duhem-Verdière y a consacré un chouette récapitulatif sur 24 jours de Web : « Écriture inclusive : faisons le point autour de la cheminée ». Titiou Lecoq a publié sur Slate un article qui revient sur les autrices oubliées dont les œuvres ont été attribuées à des hommes : « Littérature : des auteures oubliées, parce qu’effacées ».

Un petit tour vers l’accouchement, avec des vignettes sur le sujet par Lucile Gomez sur Temesira : « L’accouchement physiologique en BD », comme quoi, nos pratiques contemporaines ne font pas toujours sens… Un lien plus léger, plein d’humour, mais non moins pertinent avec une vidéo qui explique pourquoi dans Blanche-Neige, la méchante reine est elle aussi victime de sexisme : « Why The Queen Isn’t the Real Villain in Snow White ».

Pour finir, je vous présente deux liens qui abordent la communauté et la représentation LGBTQ*, ce qui entre pour moins dans un féminisme inclusif et a donc sa place ici. Le titre du billet de biblioqueer parle de lui-même : « Pourquoi la représentation est (toujours) importante, et pourquoi il y a encore du chemin à faire ». Katchoo nous présente, sur son blog The Lesbian Geek, l’arrivée dans les comics Supergirl d’un personnage non-binaire, et ça fait du bien : « Binaire ou non-binaire, là n’est pas la question ».

Pop culture, tu l’aimes, tu l’analyses

Pour faire le lien avec le sujet précédent (oui, encore !), tout d’abord les vidéos d’une journée d’étude « Sexisme, jeux vidéos et culture geek », puis d’une table ronde sur le sujet « Les stéréotypes de genres dans la littérature et les médias pour la jeunesse ».

S.I.Lex a frappé fort ces derniers temps avec deux billets très très intéressants : « Star Wars VIII : l’impasse d’une industrialisation de la mythologie » et « La nouvelle fin de Carmen et les libertés du domaine public ».

J’sais pas où l’mettre mais j’ai kiffé et c’est important

Un peu de fiction encore avec une autre nouvelle de Neil Jomunsi dans le cadre du Projet Bradbury, « Amis ». Sur Simonæ, Paprika nous parle du « Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil : À la recherche du parfait album », un chouette compte rendu et des recommandations de lectures jeunesse qui ne sont pas problématiques 😉 Toujours dans les livres, j’ai adoré l’article d’Audrey Alwett « Best-seller, long-seller et pourquoi t’as rien compris à la censure » où elle rappelle que les livres qui continuent d’être lus sont souvent ceux qui allaient à l’encontre des codes et des traditions de leur époque, il serait donc temps pour certain·e·s d’évoluer… Pour finir, un (autre) article de Neil Jomunsi (j’y peux rien, il est prolifique et écrit des choses intéressantes !), sur le Shintô, où j’ai appris pleins de choses intéressantes, « Shintô : les dieux qui dorment sous les feuilles mortes ».

Ce que j’ai fait les mois derniers

Sans surprise, rien d’extraordinaire. J’ai regardé pas mal d’épisodes de séries, dont la quatrième saison de Black Mirror qui me laisse globalement perplexe. Si j’étais hyper emballée (et terrifiée) par le premier épisode, je n’ai pas trouvé le reste de la saison foufou (à part le dernier peut-être ? Mes sentiments sur le dernier épisode sont très confus). J’étais beaucoup moins confuse devant la quatrième saison de Peaky Blinders, qui est toujours aussi magnifique pour les yeux et les oreilles. J’ai terminé ma lancée sur la deuxième saison de The Crown que j’aime vraiment, vraiment beaucoup. Les décors, les costumes, tout est somptueux et Claire Foy comme Matt Smith sont géniaux.

J’ai pris une semaine de congés pour me poser un peu, j’en ai profité pour lire, la plupart des articles cités ci-dessus d’ailleurs ! J’en ai aussi profité pour me balader dans les calanques, celles de Sormiou particulièrement, et c’était sympa (et nécessaire) de prendre l’air.

calanques-sormiou

Publicités

12 commentaires sur “C’est le 1er février, je balance tout !

  1. … Waouh, j’ai pris des notes sur tout ce que tu racontes là ! Voilà un article combatif ! C’est étonnant d’ailleurs, cette consonance entre « balance ton porc », et « le premier, je balance tout » : voilà un verbe expressif, utile à toutes fins, qui donne la pêche dans tous les cas…

    Aimé par 1 personne

  2. Ouiiii merci pour cet article ♡ J’étais complètement à la ramasse ce mois-ci niveau internet du coup j’ai tout ajouté à mon instapaper et je vais me remettre à niveau ♡ En plus tu m’as rappelé l’existence du tumblr Femmes de lettres (que j’avais vu à son lancement mais qui m’était sorti de la tête parce que bah, j’utilise pas tumblr haha). Merci merci et bon mois de février ♡

    Aimé par 1 personne

  3. Trop contente de découvrir tes revues de lectures et articles, j’adore faire ce genre de découvertes sur les blogs que je parcours, j’ai créé depuis janvier une catégorie similaire, les « remue-méninges », et je trouve des similitudes dans nos lectures d’ailleurs !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s