C’est le 1er janvier, je balance tout !

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-orange
Ce rendez-vous a été créé par Lupiot du blog Allez vous faire lire.

Les règles du RDV

  • Le Top & Flop des lectures du mois précédent.
  • Au moins une chronique découverte sur un autre blog le mois dernier.
  • Au moins un article lu et aimé le mois dernier (hors chronique littéraire).
  • Et enfin : le truc trop cool que vous ayez fait ou qui vous est arrivé pendant le mois.

J’ai complètement raté le rendez-vous du mois de décembre, donc ce billet regroupe des lectures, découvertes et autres liens des mois de novembre et décembre.

Le Top et Flop de mes lectures

J’ai absolument adoré ma lecture de La Horde du Contrevent d’Alain Damasio et dans un tout autre style, la bande dessinée Commando Culotte de Mirion Malle. Mais vraiment toutes mes lectures de ces deux derniers mois ont étaient très appréciables !

Florilège de chroniques lues

Comics Have the Power a encore une fois été très prolifique avec beaucoup de chroniques très intéressantes, mes préférées étant celle de Thomas S. sur Ultimate Spider-Man scénarisé par Brian Michael Bendis et les billets de Sonia sur X-Men Universe #1, et son « Retour sur le TGS » de décembre qui continue de me persuader qu’il faudra bien que j’aille faire un tour près de Toulouse un de ces jours (de TGS bien sûr) !

N. a chroniqué Animosity et Insolente Veggie sur le site VeggieBulle puisqu’il s’agit de deux sorties engagées et je rejoins tout à fait son avis sur ces deux livres. Finalement ce n’est pas si souvent que je tombe sur des chroniques de livres que j’ai déjà lus (probablement parce que je lis peu de nouveautés) mais c’est toujours sympathique de pouvoir comparer nos ressentis et avis. Pareil du coup avec Ivre de Livres qui chronique Commando Culotte de Mirion Malle (mieux que ce que je vais faire donc vraiment, allez lire 😉 ).

On continue avec les chroniques de lectures visant à dé(cons)truire le patriarcat : Smells like Rock a chroniqué Le fight club féministe de Jessica Bennett et j’ai bien l’intention de le lire par la suite parce que sa chronique m’a convaincue ! Une autre chronique d’un livre féministe, par On the Road Again, de Les Gros Mots : Abécédaires joyeusement moderne du féminisme, de Clarence Edgard-Rosa. Pas de surprise à ce qu’il y ait tant de chroniques de livres féministes puisque beaucoup sont dans le cadre du projet FeminiBooks que je vous invite à découvrir via la page Facebook ou Twitter.

En littérature jeunesse, Arcanes Ouvertes continue de chroniquer la série de Catheryne M. Valente avec le deuxième tome, La Fille qui tomba sous Féérie et y mena les festoiements, que j’ai hâte de découvrir ! Sonia, sur Archives et cultures pop’, chronique le troisième tome de la Passe-Miroir : La Mémoire de Babel de Christelle Dabos, avec un œil attentif, comme toujours, au traitement des archives fait dans le livre.

Enfin je termine avec une chronique de films, puisque La Petite Créature a fait un excellent billet « Trois films vampiriques méconnus ».

Les liens qui m’ont fait dire « Waouh »

Dans le monde de la véganie

Deux articles seulement, mais tous les deux très intéressants. Tout d’abord, une réflexion de Christopher Sebastian McJetters sur son blog Striving with Systems : « Animal Rights and the Language of Slavery » qui explique avec beaucoup de justesse je pense, pourquoi on ne peut pas dire n’importe quoi, faire des analogies qu’on n’a pas vécu ou qu’on ne comprend pas, dans le but de convaincre quelqu’un des bienfaits du véganisme. Une autre lecture, plus centrée sur les animaux que le véganisme en lui-même mais comme c’est un lien sorti tout droit de la revue Véganes « What Does a Parrot Know about PTSD? » de Charles Siebert sur le New York Times raconte comment un refuge a mis en contact des perroquets sauvés de mauvais traitement ou d’une mort certaine, avec des vétéran·e·s souffrant de stress post-traumatique. Une maladie qui n’atteint pas seulement les humains puisque les vétéran·e·s trouvent dans leurs compagnons ailés des individus tout aussi blessés et craintifs qu’eux et cela permet aux deux espèces de réapprendre à vivre et à se faire confiance. Un très bel article !

Côté féminisme

Beaucoup d’écrits pertinents à vous partager ici ! Tout d’abord, le compte rendu fait par Zahra Ali sur Lectures du livre Le ventre des femmes : Capitalisme, racialisation, féminisme de Françoise Vergès qui donne réellement envie d’entamer ce livre et de lire plus en profondeur la réflexion de l’autrice.

Malheureusement, dans notre société, on a souvent tendance à parler à la place des personnes concernées et c’est pour cela que j’ai trouvé ces deux articles sur la prostitution très intéressants : « Prostitution et idées reçues » de Decade sur le blog Ras la chatte et « Les trottoirs de Belleville : Les travailleuses du sexe chinoises entre répression et revendication » de Hélène Le Bail sur le site La vie des idées.

Des blogueuses talentueuses ont sorti leur plume la plus acérée pour faire des articles pointus, comme Le vent dans les pages avec « [en théorie]voile et féminisme » qui revient sur ses lectures poussées concernant le voile et nous en dévoile une analyse et une synthèse dont je recommande vivement la lecture. Buffy Mars a aussi frappé fort avec un nouvel article sur son blog Tout est politique : « Pourquoi le journalisme féministe est une nécessité ». Et pour prouver cela, je vous propose également la lecture de l’enquête « 220 femmes tuées par leur conjoint, ignorées par la société » par Juliette Deborde, Gurvan Kristanadjaja et Johanna Luyssen pour le site Libération.fr.

Si vous suivez ce rendez-vous, vous savez que je ne peux pas m’empêcher d’y inclure des articles de Simonæ, cette fois-ci ce sera « L’avortement : une lutte non révolue en France ou pourquoi il faut encore se battre » de Vimairetta et Natty ; « Grossophobie, « minçophobie », body-shaming : Quelles différences, quelle pertinence pour ces termes ? » écrit par Elawan et enfin « L’archéologie du genre : une introduction » de Laura. Et en parlant d’archéologie, je recommande également la lecture du billet suivant du carnet Raconte-moi une femme : « Sada Mire, l’unique femme somalienne archéologue ».

Pop culture, tu l’aimes, tu l’analyses

On retourne sur Simonæ pour une fantastique série d’articles sur la science-fiction et le féminisme, par Violynea : #1, #2, #3, #4 et #5 (attention, risque accru d’agrandir votre liste de livres SF à lire).

Sur Femmes plurielles, Marie-Anaïs Simon a écrit un article très éclairant : « La représentation de l’homosexualité dans les médias ». En espérant que ça continue à s’améliorer… Mais pour ça, il faut des créateur·rice·s qui puissent entendre les critiques qui leur sont faites. À ce sujet, « How a Reader’s Feminist Critique Changed my Sci-Fi Novel » de Daniel Price sur Literary Hub, est très encourageant.

Pour ceux qui doutent encore de l’influence que peuvent avoir les œuvres culturelles que l’on consomme (et pour les autres aussi), je vous invite à lire « Ce qui brûle tout au fond : le jour où j’ai compris que le racisme de Lovecraft pouvait me contaminer » de Neil Jomunsi sur son site Page42.

J’sais pas où l’mettre mais j’ai kiffé et c’est important

La nouvelle « Robbie » de Neil Jomunsi, toujours sur son site Page42 et dans le cadre du projet Bradbury. En fait, j’aime beaucoup ses nouvelles en général donc je vous invite à jeter un œil aux autres également.

L’article de sociologie sur les « Couples mixtes et transmissions familiales : La construction identitaire de jeunes adultes binationaux » de Gwendolyn Gilliéron sur Le carnet du Centre Jacques Berque est très intéressant et facilement accessible me semble-t-il.

Enfin, j’ai regardé des choses merveilleuses en deux mois, dont la série de vidéos Women on Sex qui laisse la parole à des femmes pour s’exprimer sur leurs sexualités. Puis, aux aléas des navigations sur les interwebs, je suis tombée sur un court métrage qui reprend un postulat souvent retrouvé dans les livres de fantasy : un enfant qui part dans un autre monde. Dans Goblin Queen, on n’a pas le point de vue de l’enfant en question, mais celui de sa mère, qui voit sa fille disparaître, puis réapparaître changée, plus mature mais aussi blessée.

Ce que j’ai fait les mois derniers

J’ai écrit des billets qui ne sont pas des chroniques, c’est assez rare pour être souligné, même si j’aimerai écrire plus de billets de ce type à l’avenir. Tout d’abord, « Écriture inclusive et accessibilité » puis « Rencontre avec Alain Damasio et Éric Henninot ». J’ai aussi été invitée à participer à l’émission « Splash Page » du podcast La Voix des Bulles sur un sujet qui me tient à cœur : la représentation des femmes dans la pop culture.

J’ai fait quelques festivals : le HeroFestival mais surtout Festiv’Alarm et VeggieWorld, tous trois à Marseille, le premier portant sur la culture populaire et les derniers autour du véganisme.

Au cinéma, j’ai pu voir Thor : Ragnarok (comment un film aussi WTF a pu avoir un des humours les moins problématiques dans des blockbusters depuis une éternité ?), Justice League (meh), Coco (magnifique !), Star Wars : Les derniers Jedi (meh) et Ferdinand (message anti-corrida que je ne peux qu’approuver et film sympathique malgré un humour pas top). J’ai aussi regardé pas mal de séries : Punisher, Brown Girls (allez voir, c’est disponible gratuitement !), Her Story (pareil !!) et La Théorie du Y (encore une fois, pareil, foncez).

Publicités

5 commentaires sur “C’est le 1er janvier, je balance tout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s