Kaamelott ou la quête du savoir

kaamelott-ou-la-quete-du-savoir

Kaamelott ou la quête du savoir, de Nicolas Truffinet, Vendémiaire, 2014, 139 pages.

L’histoire

Arthur, roi de Bretagne, est chargé par les dieux d’une quête extraordinaire : trouver le Saint Graal. Pas facile de s’y consacrer pleinement, entre un Karadoc qui sans ses onze repas quotidiens se trouve au bord de la syncope, un Perceval incapable de se souvenir de son propre nom, des maîtresses vénales, des beaux-parents cupides…
On suit ainsi dans Kaamelott, série désormais culte, le prosaïque quotidien du légendaire royaume de Logres. On pourrait en rester là, ne retenir que l’humour décapant. Or aujourd’hui encore Kaamelott mobilise les fans, toujours plus avides d’en connaître la suite. Car par-delà son aspect fragmenté, la quête du Graal entreprise par Alexandre Astier est portée par une profonde cohérence. Narrative mais aussi conceptuelle. Malgré les difficultés, et même s’il perd souvent patience, Arthur s’efforce de défendre la noblesse de sa cause. Pour mieux instruire, mieux éveiller ses sujets et convertir les tracas intimes en aspirations collectives.
Alors, Kaamelott, série d’apprentissage, comme on le dit de ces romans où l’individu part en quête d’un sens qu’il est le seul à détenir ?

Note : 5/5

Mon humble avis

J’avais complètement craqué sur le stand des éditions Vendémiaire lors de Livre Paris, mais comme il fallait ramener les achats dans la valise, je voulais pas trop me charger donc j’ai choisi un livre tout fin au sujet non moins complexe : la série Kaamelott. Lisez cet essai à vos risques et périls : vous aurez envie de vous refaire tous les Livres de la série…

Nicolas Truffinet amène son sujet à la perfection, avec un résumé des événements de chaque Livre, mais aussi des éléments d’analyse, ce qui permet de rentrer dans l’étude de la série sans que ce soit trop dense, et de nous rappeler les différentes intrigues et les épisodes remarquables. L’auteur fait aussi quelque chose d’important en recontextualisant la série dans la sphères des séries françaises qui la précédaient sur cette même chaîne et au même créneau. Si on n’y pense plus forcément aujourd’hui en regardant les DVDs, Kaamelott avait aussi des contraintes liées à la diffusion à une certaine heure, après des séries comme Un gars une fille ou Caméra caché ; difficile de présenter à l’audience, habituée de ces séries, une œuvre complètement différente. Cela peut expliquer, entre autres choses, les changements que Kaamelott a pu connaître en terme de sujet et de format au fil des Livres.

Après ces rappels et ce début d’analyse, l’auteur plonge dans l’analyse de la série et de sa réutilisation du mythe arthurien, en quoi elle diffère et pourquoi, quel message Astier entend faire passer avec ses choix.

Le livre se lit très rapidement et facilement, puisque l’auteur n’hésite pas à rappeler les intrigues de la série, les prédécesseurs d’Astier et les humoristes dont il s’inspire, afin de mieux analyser le résultat, de façon accessible et intéressante. Si vous êtes fan de la série, je ne peux que vous recommander la lecture de ce livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s