Klaw T1 : Éveil, de Ozanam et Joël Jurion

Klaw T1 : Éveil, de Ozanam (scénario) et Joël Jurion (illustrations), Le Lombard, 2013, 48 pages.

L’histoire

Depuis ses 10 ans, Ange Tomassini traîne un lourd secret : quand il est menacé, il lui arrive de se transformer en homme-tigre, pour un résultat sanglant… Mais rien n’est avéré, et le jeune homme ignore qu’en réalité, si tous le craignent, c’est parce que son père est l’un des plus gros mafieux de la ville. Il lui reste beaucoup à apprendre sur sa « Famiglia », et sur Dan, son mystérieux garde du corps…

Note : 3/5

Mon humble avis

Après avoir vu passer cette série sur les réseaux depuis un moment, les 48H BD étaient l’occasion parfaite pour la découvrir. Tout d’abord, les dessins sont assez époustouflants, j’aime beaucoup, et la colorisation donne également un certain dynamisme à l’histoire. Histoire qui va un peu trop vite à mon goût justement… Je trouve qu’on n’a guère le temps de s’attacher au personnage principal, Ange, en dehors du fait qu’il soit victime de harcèlement scolaire par les brutes de l’école. C’est un sujet qui me touche beaucoup et qu’il est important de traiter mais ici, ça ressemble beaucoup à un ressort scénaristique qui permet vite fait de rendre Ange sympathique, pour que le lecteur éprouve rapidement de l’empathie à son égard (et que le tigre apparaisse, okay). Autrement, j’ai l’impression que la problématique n’est pas vraiment traitée.

Quant au fait que la famille d’Ange appartienne à la mafia… Je trouve peu crédible qu’un enfant de dix ans n’ait absolument aucune idée de ce qui se passe, surtout quand toute la ville semble au courant. Je veux bien que la mafia cache son jeu… mais c’est un peu gros. Pareil, je peux tout à fait comprendre qu’Ange ait du ressentiment envers son père, mais cette relation n’est pas assez bien amenée, assez bien construite, pour que ça ne semble pas hallucinant qu’il veuille tuer son père d’un coup. Klaw est peut-être une bande dessinée destinée à des enfants, mais tout de même le site de l’éditeur affiche à partir de douze ans, et les enfants ne sont pas crédulees à cet âge là…

Et c’est bien dommage que tout se passe si vite, parce que l’intrigue concernant l’héritage d’Ange, avec les Dizhis et les Totems semble très intéressante ! Tout le reste semble eclispé parce que les auteurs veulent se concentrer là-dessus. Le mystère qui entoure la transformation d’Ange en homme-tigre, que lui-même ne comprend pas tout à fait et que le lecteur découvre avec lui, est très entraînant. On ne voit qu’un avant-goût de la mythologie que les auteurs ont créé ans ce premier tome, mais ça promet d’être plus développé par la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s