À chacun son chat, de Brendan Wenzel

a_chacun_son_chat_couv

À chacun son chat, de Brendan Wenzel, traduit de l’anglais (États-Unis) par Camille Guénot, Éditions Kaléidoscope, 2017, 34 pages.

L’histoire

Un chat vagabonde. Il croise d’abord un enfant, puis un chien, puis un poisson… et chacun le perçoit différemment. Mais au fait, que voit-il, lui ?
À partir de 5 ans.

Note : 4/5

Mon humble avis

Merci à Babelio et aux éditions Kaléidoscope pour l’envoi de ce livre, en échange d’une chronique honnête ! (Je remercie beaucoup moins La Poste, à cause de qui le livre a pris un très vilain coup !)

Comme avec tous les albums, je ne vais pas pouvoir trop en dire sans gâcher le plaisir de la lecture avec des mauvaises paraphrases du texte et des dessins. Mais en quelques pages, le livre parvient à montrer les perceptions différentes que créatures et humains peuvent avoir d’un même animal, en l’occurrence : le chat. L’auteur représente le point de vue de la souris par exemple avec un chat menaçant et terrifiant, la puce est perdue au milieu du pelage du chat devenu gigantesque, l’oiseau voit le chat d’en haut, en pleine balade dans la verdure, et bien d’autres choses encore.

Ces différentes perceptions sont l’occasion pour l’auteur de jouer avec divers matériaux et styles de dessins : collages, gouaches, crayons de couleur, noir et blanc, des styles doux, d’autres plus géométriques…

Un très beau livre avec un très joli message sur la perception des autres et de soi.

they-all-saw-a-cat-interior-brendan-wenzel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s