La bulle & Tout d’un loup

À l’occasion d’une visite dans une certaine grande enseigne culturelle, et alors que les personnes qui m’accompagnaient tardaient affreusement à faire leur choix, j’ai bien sûr pris tout mon temps pour explorer les livres, et fini dans le rayon jeunesse, où deux albums m’ont absolument tapé dans l’œil. Chroniques express donc !

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

La bulle, de Timothée de Fombelle, illustré par Éloïse Scherrer, Gallimard Jeunesse, 2015, 44 pages.

Misha ne savait pas quand c’était apparu. Depuis qu’elle était toute petite, ça ne l’avait jamais quittée. C’était là. Et personne ne s’en rendait compte…

Misha est une petite fille à laquelle une bulle sombre et mystérieuse est attachée, sans qu’elle ne sache pourquoi, cette masse inquiétante la suit partout. Un jour se présente la possibilité d’aller à l’aventure et Misha n’hésite pas une seule seconde, peu importe le risque et les dangers. Elle va alors devoir combattre la fameuse bulle, sous une forme différente et bien plus inquiétante.

Un très bel album – les illustrations d’Éloïse Scherrer sont absolument magnifiques – sur les démons intérieurs, les angoisses, les inquiétudes qui nous poursuivent à tous moments, même les plus joyeux. Et puis, une petite fille qui s’arme pour combattre tel un chevalier ? Que demander de plus ?

tout-dun-loup

Tout d’un loup, de Géraldine Elschner, illustré par Antoine Guilloppé, L’Élan vert, 2013, 32 pages.

J’avais les oreilles droites,
des crocs blancs et pointus,
l’échine un peu courbée
sous mon poil argenté.
— Tout d’un loup ! disaient les gens.
Personne ne m’approchait.
Personne n’aurait osé.
Mais un jour…

Un chien ne trouve sa place ni auprès des autres chiens, ni auprès des humains, qui en ont peur parce qu’il a « Tout d’un loup ! ». Alors qu’il est enfermé dans sa cage, au fond d’un refuge, il voit tous les autres chiens se faire adopter, jouer avec les humains et retrouver leur liberté. Lui attend des années au fond de sa cage, silencieux, en espérant que quelqu’un le remarque et le libère. C’est finalement un berger qui vient lui offrir une nouvelle vie, alors qu’il avait tout abandonné. Les dessins sont magnifiques, tout en noir et blanc, avec quelques pointes de couleur significatives, et un style très simple, sans superflu, qui convient magnifiquement à l’histoire où finalement l’interprétation reste au lecteur.

Ayant lu l’album juste après ma visite chez la SPA, autant vous dire que j’ai dû retenir mes larmes (oui, je pleure facilement, okay) dans le magasin parce que c’est beau et que ça sonne affreusement juste. Le fait que ce soit un berger qui accueille ce chien qui a « tout d’un loup » est particulièrement significatif me semble-t-il. Bien sûr, le message ne porte pas seulement sur les animaux abandonnées qui attendent une nouvelle vie dans des refuges, mais sur l’abandon plus généralement, l’acceptation malgré le regard des autres, etc. Une pépite donc.

Publicités

2 commentaires sur “La bulle & Tout d’un loup

  1. « La bulle », ça me fait penser à « L’épouvantable peur d’épiphanie frayeur », dans lequel sa peur est une boule noire qui change de forme au gré de ses peurs ! Les dessins ont l’air mignon 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s