Nous allons mourir ce soir, de Gillian Flynn

Nous allons mourir ce soir, de Gillian Flynn, traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié, Sonatine, 2016, 96 pages.

L’histoire

Après une enfance difficile, la narratrice anonyme devient travailleuse du sexe. Des années d’expériences ont développé chez elle un véritable don pour décrypter la psychologie de ses interlocuteurs, leurs intentions et leurs envies. Aussi lui arrive-t-il de donner des conseils à des âmes en peine. Lorsqu’elle rencontre Susan Burke, une femme aisée aux prises avec une situation dramatique, elle lui propose de l’aider.

Note : 4/5

Mon humble avis

J’ai dû couper la quatrième de couverture de l’éditeur parce qu’elle en révélait beaucoup, et qu’elle était beaucoup trop longue à mon goût, pour une nouvelle d’une centaine de pages. Au cas où le résumé n’avait pas annoncé la couleur : cette histoire n’est pas à mettre entre toutes les mains, mais plutôt dans celles d’un public averti puisque ça parle tout de même pas mal de sexe. Sans que ce soit érotique d’ailleurs.

Je cherchais des livres audios à écouter et je me suis dit que ce serait bien de partir d’auteurs que j’avais déjà lus et appréciés, Gillian Flynn était un choix facile et si vous n’avez jamais testé les livres audios mais que ça vous intéresse, je pense qu’une nouvelle comme celle-ci, lue en 1h20, peut être un parfait début.

Tout le challenge d’une nouvelle est de nous présenter des personnages auxquels on s’attache un minimum très rapidement, pour que la fin puisse nous prendre aux tripes, et pas seulement nous faire hausser des épaules et passer à la lecture suivante. L’auteure réussit à merveille ce challenge et continue à nous surprendre même quand on pense avoir découvert le twist final. Elle installe également une atmosphère assez malsaine qui reste avec le lecteur même une fois la lecture terminée. Pour ceux qui regardent, ça fait un peut l’effet d’un bon épisode de Black Mirror. On s’interroge, on aimerait en savoir plus mais ce n’est pas le but d’une telle nouvelle. Bon, il faut pas trop réfléchir non plus parce qu’il y a tout de même des incohérences assez importantes dans l’histoire.

Je n’en dis pas plus et je vous invite à découvrir ce petit thriller qui parvient en quelques pages à surprendre le lecteur, le terrifier un peu, et à faire une critique de certains aspects de notre société.

Publicités

2 commentaires sur “Nous allons mourir ce soir, de Gillian Flynn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s