DC Bombshells Annual

DC Bombshells Annual, de Marguerite Bennett (scénario), Elsa Charretier (illustrations) et Hi-Fi (couleurs), DC Comics, 2016, 46 pages.

L’histoire

Le tant attendu récit d’une héroïne de la Grande guerre ! Une pilote incroyable devenue prédatrice d’un autre temps, vous la connaissez peut-être comme l’horreur d’Halloween, « la Batgirl Ensanglantée » ! Mais voici l’histoire secrète qui explique comment elle est devenue la première Bombshell connue sous le nom de… Batgirl !

Note : 5/5

Mon humble avis

Une heureuse erreur du fournisseur de mon libraire préféré a fait qu’au lieu du deuxième volume relié que j’avais commandé, cet Annual est arrivé. Un moindre mal vous en conviendrez, déjà parce que je l’aurai probablement commandé par la suite, mais surtout parce que je ne dis pas non aux illustrations d’Elsa Charretier, dont j’aime énormément le style.

Tout commence en Louisiane, en 1941, au manoir Belle Rêve, où le second lieutenant Francine Charles est envoyée pour récupérer Barbara Gordon. J’aime beaucoup l’idée que ce personnage soit chargé de venir en aide à notre chère Batgirl, un peu comme elle l’a fait dans le « canon », où les deux jeunes femmes s’étaient rencontrées en physiothérapie. En effet, Batgirl a disparu depuis un moment, alors qu’elle était une pilote hors-pair. L’occasion parfaite pour présenter au lecteur la backstory de Barbara Gordon, ici Française amoureuse des machines et d’électricité, qu’elle s’amuse à bidouiller, réparant parfois même des avions… jusqu’à ce que la guerre ne fasse ses débuts en France et qu’elle devienne pilote pour aider sa patrie.

Les planches de son histoire sont accompagnées par une chanson folk en son honneur, plutôt que de la « simple » narration, et c’est fichtrement bienvenue. D’autant que ça correspond tout à fait à la Louisiane où elle finira par la suite. Mais surtout, DC Bombshells Annual est une lecture parfaite pour Halloween puisqu’on y rencontre nos héroïnes préférées en vampire, voyante et sorcière.

Impossible d’en dire plus sans raconter toute l’histoire, ce qui serait bien dommage ! Sachez seulement que c’est une sympathique petite histoire, merveilleusement dessinée et que je vous la conseille (comme beaucoup d’annuals, nul besoin de connaître toute l’histoire des Bombshells pour comprendre).

boman3

Publicités

Un commentaire sur “DC Bombshells Annual

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s