Fairest / Levana, de Marissa Meyer

Fairest de Marissa Meyer (Les Chroniques Lunaires #3.5), MacMillan, 2015, 220 pages.

L’histoire

« Miroir, mon beau miroir,
dis-moi, qui est la plus belle ? »

Pour les lecteurs des Chroniques Lunaires, Levana est une reine cruelle qui se sert de son magnétisme pour imposer amour et crainte à ses sujets. Mais bien avant que Cinder, Scarlet et Cress ne se rencontrent, Levana a vécu une toute autre histoire, une histoire d’amour et de guerre, de trahison et de mort. Une histoire qui n’a jamais été contée… jusqu’à présent.

Note : 4/5

Mon humble avis

Je savais que Marissa Meyer avait également publié des nouvelles, enfin une nouvelle et un recueil dans le cadre de sa série « Les chroniques lunaires » et j’ai bien fait de vérifier l’ordre, après ma lecture de Cress, c’était le moment parfait d’attaquer Fairest ! Et puis, j’avais besoin d’un livre court, donc Winter n’avait pas vraiment le bon profil. En tous cas, replonger dans cet univers m’a donné envie de commencer le quatrième et dernier roman de la série très, très bientôt.

Levana est la reine cruelle qu’on découvre au tout début de cette saga, dans Cinder. On se rend bien compte qu’elle est une manipulatrice hors pair et qu’elle est bien déterminée à obtenir tout ce qu’elle veut. Peu importe les moyens à employer. Si on parvient à comprendre, en même temps que Cinder, le personnage principal, que son but est de devenir également la reine de la Terre, et non pas seulement de Luna, on n’avait jusque là aucune idée du pourquoi.

D’autres mystères entouraient d’ailleurs cette reine malveillante : elle ne montre jamais son réel visage, utilisant de ses pouvoirs pour prendre l’apparence qu’elle désire, mais la rumeur court qu’un accident l’aurait défigurée. Dans Cress, on apprend qu’elle est liée à un personnage qui va devenir bien plus important dans la suite : Winter. Cette nouvelle répond à toutes ces questions et mystères, le tout du point de vue de Levana.

J’apprécie beaucoup les antagonistes biens construits, et Fairest permet de donner du relief au personnage. Marissa Meyer n’essaie pas non plus d’excuser les actions de Levana, seulement de les expliquer et de les remettre dans leur contexte. Enfin, cette nouvelle ne nous pousse pas à compatir avec le personnage : ses actions sont affreusement répréhensibles et on la voit petit à petit se rapprocher de la sociopathie. Préparez vous à faire des grimaces ou à quelques frissons d’horreur.

Une lecture fortement recommandée pour les amoureux de la saga des Chroniques lunaires !

Publicités

3 commentaires sur “Fairest / Levana, de Marissa Meyer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s