Descender T1 : Étoiles de métal

Descender T1 : Étoiles de métal de Jeff Lemire (scénario) et Dustin Nguyen (dessin), Urban Comics, 2016, 129 pages.

L’histoire

La Galaxie se remet péniblement du traumatisme causé par l’apparition, il y a dix ans, des Récolteurs, des robots de la taille d’une planète qui préfigurèrent la révolte des machines contre les Hommes. C’est dans cet univers en pleine reconstruction, qui a depuis appris à haïr le genre mécanique, que s’éveille Tim-21. Sans le savoir, le petit droïde cache dans ses circuits imprimés l’héritage et les véritables intentions des Récolteurs. Un secret dont tous les gouvernements de la galaxie rêveraient de s’emparer.

Note : 5/5

Mon humble avis

Quelle claque. Je connaissais Jeff Lemire pour son travail sur Sweet Tooth dont j’avais lu le premier chapitre qui m’avait intrigué (et Green Arrow : Machine à tuer mais le souvenir laissé par ce comics est bien moindre). J’avais découvert l’illustrateur, Dustin Nguyen, avec Little Gotham, que je trouvais très chouette et le style très « mignon » de l’artiste correspondait bien au titre. Descender n’a rien d’adorable en revanche. Enfin, pas dans son intrigue. Tim-21 est le droïde le plus choupi de tous les temps (oui, plus mignon que BB-8 même), même quand il a les circuits complètement oblitérés. Bref. Je sais maintenant que le trait de Dustin Nguyen s’apprête parfaitement à des histoires au ton bien plus sérieux que Little Gotham.

Pour une fois, le résumé de l’éditeur est assez représentatif donc je ne reviendrai pas sur l’essentiel de l’intrigue. Nul doute que Descender ravira les amateurs de science-fiction, particulièrement les fans de robots et droïdes. Après la terreur semée par les « Récolteurs », ces robots géants apparus du jour au lendemain, sans raison et sans explication, trois factions apparaissent : celle qui gouverne et essaie de réguler les robots, ceux qui veulent complètement les éradiquer et enfin, une résistance organisée pour les défendre.

Descender revient sur des concepts bien connus de la science-fiction en ce qui concerne les robots : est-ce que ces derniers peuvent penser d’eux-mêmes, ressentir des émotions qui ne sont pas programmées, ont-il une âme, peuvent-ils rêver ? Pour autant, le comics n’a rien d’une redite, l’histoire est originale et il m’impatiente de découvrir la suite !

Descender extrait 2
Driller Killer n’aime pas trop les humains…

Les personnages sont très divers, avec bien sûr des extraterrestres intéressants, même si pour l’instant on retombe sur le topos sexiste qui consiste à inclure des extraterrestres masculins de formes et apparences diverses et variées, alors que les personnages féminins extraterrestres restent très humanoïdes et sexy… Bref. On retrouve aussi une diversité chez les robots ! Tim-21 ressemble parfaitement à un petit garçon, et d’autres robots sont parfaitement humanoïdes. En revanche on retrouve aussi « Driller Killer », un robot qui avait la charge de travailler dans les mines et qui ressemble plus à une machine de construction qu’autre chose. Enfin, si Tim-21 n’était pas assez attachant tout seul, il est accompagné de Bandit, l’équivalent d’un chien en droïde, qui lui est très fidèle.

Descender extrait 1Sans qu’on s’y attende au début, l’histoire pose aussi la question des anciennes civilisations, qui étaient bien plus évoluées qu’on ne voudrait l’admettre. Comme certains chercheurs le font encore pour des civilisations comme l’Égypte ancienne ou les Mayas, le plus simple reste de faire croire que tout était dû au hasard et que ces civilisations ne pouvaient pas être plus évoluées que la nôtre, au point qu’on ne puisse aujourd’hui reproduire leurs exploits (et donc, encore moins les comprendre).

Bref, Descender est une perle, un coup de cœur, au milieu de toutes les bonnes lectures que j’ai pu faire ces derniers temps !

Publicités

4 commentaires sur “Descender T1 : Étoiles de métal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s