French Geek Challenge 2016

cropped-Logo-david-v2-modifie

Le week-end dernier, le French Geek Challenge a eu lieu dans la belle ville d’Aix-en-Provence. Le tout est organisé par l’association French Geek Movement qui met en place des animations pour les avant-premières de certains films, mais aussi des soirées quizz, jeux vidéo, des expos… et surtout, ce sont eux qui prennent en charge l’Artist Alley du HeroFestival de Marseille. C’est donc grâce à leur dur labeur qu’on a eu le droit à de supers artistes l’année dernière, et qu’on pourra en rencontrer de nouveaux pour la prochaine session du HeroFestival, en novembre (j’ai essayé de soutirer des noms, en vain…).

Bref, c’est une super association, j’ai adhéré l’année dernière pour être sûre de ne rien louper et je ne regrette pas. N’étant pas sur Aix-en-Provence même, j’assiste à très peu de leurs animations et événements, mais il y en a un auquel je voulais à tout prix participer : le French Geek Challenge. Mais qu’est-ce donc ?

Pendant toute une journée, des épreuves sont organisées dans différents lieux et boutiques de la ville d’Aix, et le but est de tester sa culture geek ! Une telle journée avait déjà été organisée l’année dernière, mais cette édition 2016 était ma première… et certainement pas la dernière. Pour être honnête, j’y suis allée un peu en touriste, il y avait des prix à gagner mais la seule chose que j’avais en tête, c’était de passer une bonne journée. Je remercie donc mille fois le groupe dans lequel je suis tombée, avec les équipes « Greendale » et « Dunder Mifflin » (que j’ai affreusement mal orthographié sur les questionnaires…). Ils ont été très accueillants et sympathiques (et ils se sont pas moqué – à voix haute – de mon manque de culture, merci encore).

Les épreuves étaient tellement bien ficelées, que j’ai beaucoup de mal à comprendre comment seulement une dizaine de personne a pu organiser un tel événement, où nous étions plus de 80 participants !

La journée a commencé au Cinéma Le Cézanne, avec vingt extraits de films dont il fallait retrouver le titre. Simple si on a déjà vu les films, mais l’air de rien, se souvenir du sous-titre de The Amazing Spider-Man 2 ou de Transformers 3 (bon, sans l’avoir vu et sans m’intéresser à la franchise, impossible que je le sache en plus), ça reste compliqué. J’ai un peu honte de pas avoir reconnu la bande d’annonce du Dracula de Coppola mais sérieusement, les bandes d’annonce de l’époque ressemblent à rien ! On a eu le même genre d’épreuve avec des extraits d’anime et les génériques de séries. Je suis loin d’être au point, surtout sur les trucs un peu plus vieux mais c’était amusant !

Pour la suite, on est allé à la Cité du Livre retrouver l’orchestre de l’Ensemble Musical du Sud pour un blind test live et c’était glorieux. Il y a eu une captation vidéo si vous voulez écouter les quarante minutes de concert et si vous voulez également tester votre culture musicale ! C’était vraiment le point fort de la journée, un vrai plaisir.

On a également dû constituer un Lego le plus rapidement possible, ce qui m’a donné une envie irrésistible de me racheter des Legos (et une angoisse soudaine : où sont passés mes Lego Harry Potter ?!). L’épreuve comics consistait à relier les bons superpouvoirs sur les super-vilains correspondant (va falloir que je révise, c’était pas glorieux !). Pour l’épreuve « produit dérivés », nous devions retrouver les franchises et personnages d’une vingtaine de Funko Pop (ça aussi, ça m’a donné des envies d’achats !).

Il y avait deux épreuves jeux vidéo : la première consistait à faire le meilleur score sur un jeu dont je ne me souviens plus du nom mais qui était sympa et la seconde était une sorte de chasse au trésor assez fabuleuse ! Il fallait retrouver – le tout en un temps limité bien sûr – des pixels art dans un magasin de jeux, reconnaître la franchise et le personnage qu’ils représentaient, puis chercher dans les boîtes correspondant à ces jeux pour trouver une lettre. Une fois les dix lettres trouvées, il fallait reconstituer le nom d’un personnage de jeu vidéo, trouver une boîte de sa franchise et à l’intérieur, donner le nom du personnage qu’on trouvait. C’est assez tarabiscoté mais ça donne une épreuve super intéressante, on se croirait vraiment dans une chasse au trésor, à chercher une même franchise sur différentes consoles.

Enfin, il y avait également une épreuve de « Escape Room », où une équipe est enfermée dans une pièce et doit donner un mot de passe pour pouvoir en sortir, dans un temps limité, à l’aide des différents indices cachés dans la pièce.

C’était donc une journée riche en rebondissements et bonnes surprises, je renouvellerai sans doute l’expérience l’année prochaine, et si vous êtes dans le coin et que ça vous intéresse, je ne peux que vous conseiller d’y participer !

Merci encore au French Geek Movement pour cette journée mémorable ! 🙂

Publicités

5 commentaires sur “French Geek Challenge 2016

  1. Salut Amandine 😀 c’est nous qui te remercions de ta participation dans le groupe, et je te rassure, ta culture geek ne laissait place à aucune moquerie 😉 en espérant te revoir l’an prochain si tu decides de participer à nouveau au challenge 😊

    L’équipe Greendale

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s