Faith #1-2, de Houser, Sauvage et Portela

faithTitre : Faith #1 & #2
Auteur : Jody Houser
Dessinateur : Marguerite Sauvage, Francis Portela
Date de publication : janvier 2016
Édition : Valiant Entertainment
Pages : 37 + 32
Synopsis : Orpheline depuis très jeune, Faith Herbert – dotée de pouvoir, une « psiot » découverte par la Fondation Harbinger – a toujours aspiré à de grandes choses. Elle prend à présent sa destiné en main pour devenir l’héroïne qu’elle a toujours été – le tout avec une identité secrète, des collègues qui ne soupçonnent rien et un travail de reporter la journée, ce qui lui permet d’être régulièrement au milieu du danger ! Enfin, elle pensait que ce serait le cas… quand elle n’écrit pas des listes de vidéos de chats, Faith patrouille la Cité des Anges la nuit comme l’héroïne de la ville, Zephyr !
Mais voler seule promet d’être plus difficile qu’elle ne le pensait, particulièrement lorsqu’elle découvre un complot aux ramifications multiples. Les petits cambrioleurs et voleurs de voiture sont suffisamment simples à arrêter mais lorsque le monde a besoin d’un héros pour stopper une invasion extraterrestre, est-ce que Faith sera à la hauteur ?

Avis : ★★★★★

Merci à NetGalley et Diamond Book Distributors qui proposent les deux premiers chapitres en service presse numérique en échange d’une chronique honnête.

J’avais entendu parler de cette série lors de son annonce, puisque c’est déjà assez exceptionnel d’avoir des héroïnes qui ont leur propre série, mais en plus une héroïne qui ne correspond pas aux « idéaux » de « beauté » que l’on voit à tout bout de champs… Wow, c’était génial et j’étais impatiente de pouvoir lire ça, même si je ne connais rien à l’univers Valiant en fait (pour l’instant !). Et finalement, ça ne pose pas problème, l’histoire est suffisamment bien gérée, avec des rappels intradiégétiques pour qu’on soit pas perdu si on n’a pas lu ses aventures précédentes.

Tout d’abord, les dessins de Marguerite Sauvage sont magnifiques. Les couleurs sont aussi très belles, pétillantes quand il faut et pastelles à d’autres moments, du bonheur. Ensuite, Faith / Zephyr est un personnage qui fait « réel ». Le fait qu’elle ne fasse pas une taille XXS avec un bonnet E aide beaucoup, c’est vrai, mais même sa personnalité la rend sympathique et on peut facilement s’identifier à elle. Rien qu’en voyant son appartement, les collectionneurs de figurines, amoureux de livres et autres geekeries s’y reconnaîtront…

Faith 1

Zephyr a également le même soucis que tous les super-héroïnes et héros qui ont un alter ego : comment gérer à la fois sa vie privée et professionnelle, et son rôle de super-héroïne. Évidemment, les deux ne sont pas entièrement séparés : quand on peut aller au boulot en volant plutôt qu’en utilisant les transports en commun, on ne s’en prive pas… J’aime aussi beaucoup le fait que ses peines de cœur et ses fantasmes soient abordés, sans que cela ne soit central à l’histoire. C’est sacrément chouette.

Enfin, Faith est une super-héroïne qui ne se laisse pas faire, elle est prête à défendre femmes, enfants, hommes et… animaux bien sûr. Mais elle ne pourra pas forcément faire face à toutes les menaces seules, elle est d’ailleurs aidée d’un acolyte hacker qui lui rend bien service !

Le volume relié sort en anglais le 26 juillet 2016 et pour la France, on a la chance d’avoir un nouvel éditeur, Bliss Comics qui reprend les publications Valiant. C’est donc l’occasion de découvrir l’univers dont fait partie Faith, et puis ils ont prévu une publication de Faith en français pour l’été – automne 2017 !

PS : Je suis plutôt habituée à lire des comics en numérique, même si j’adore le papier et je le privilégie quand j’ai les sous et pour mes séries préférées, mais je me suis rendu compte que, jusque là, j’avais réussi à éviter les DRM et donc la lecture par Adobe Digital Editions. D’ailleurs, généralement je préfère le format .cbr ou .cbz pour mes comics mais pour le coup en PDF avec DRM, c’est une véritable catastrophe. J’étais soulagée d’avoir que les deux premiers épisodes parce que je m’imaginais mal lire une centaine de pages de plus. Si la qualité du PDF est trop élevée, ça prend un temps fou pour scroller, c’est horrible…

Faith 4

Publicités

2 commentaires sur “Faith #1-2, de Houser, Sauvage et Portela

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s