Necronomicon, de H.P. Lovecraft

necronomiconTitre : Necronomicon : The Best Weird Tales
Auteur : H.P. Lovecraft
Narrateurs : Paul Michael Garcia, Bronson Pinchot, Stephen R. Thorne, Keith Szarabajka, Adam Verner, Tom Weiner, Patrick Cullen
Date de publication : 2008
Édition : The Orion Publishing Group
Pages : 886
ISBN : 978-0575081574
Synopsis : « Ceci est le témoignage de tout ce que j’ai vu, et de tout ce que j’ai appris. Je dois noter tout ce que je peux à propos des horreurs qui hantent le monde extérieur. Et si je ne parviens pas à achever ma tâche, servez-vous de ce que vous trouverez ici pour découvrir le reste, car le temps est compté et l’humanité ne sait pas quelles calamités sont sur le point de s’abattre sur elle. Que les dieux vous accordent de mourir avant que les grands anciens règnent de nouveau sur la terre ! »

Avis : ★★★★

Je n’avais jusqu’ici jamais lu de Lovecraft et quand j’ai vu ce livre audio, c’était l’occasion parfaite ! Il y a beaucoup de narrateurs différents, ce qui n’est pas si surprenant puisqu’il s’agit d’un recueil de nouvelles, et puis, étant donné que ça donne plus de 20h d’enregistrement, je comprends bien qu’ils aient voulu se séparer la tâche. C’est une assez bonne idée puisqu’ainsi on ne se retrouve pas avec un narrateur auquel on n’accroche pas du début à la fin… mais ça veut aussi dire qu’on ne reste pas qu’avec les narrateurs qui nous transportent et qu’on écouterait éternellement.

C’est pour ça que j’ai un peu décroché de certaines nouvelles, à cause de narrateurs monotones principalement. J’ai donc bien envie de retenter l’expérience en le lisant cette fois-ci ! Même si ce ne sera probablement jamais aussi terrifiant que de l’écouter seule en voiture, la nuit, sur des petites routes entourées de forêt. Ça fait un drôle d’effet. Malheureusement les fichiers que j’ai eu semblaient un peu corrompus, je n’avais pas la fin des nouvelles… Vu qu’il s’agit généralement de chutes, l’effet était sacrément loupé.

En tous cas, je trouve que c’est une très bonne introduction dans le monde de Lovecraft, avec toute son horreur et son angoisse si caractéristique. On découvre ainsi des créatures assez dérangeantes, venus d’autres mondes ou tout simplement des tréfonds de la Terre. On n’a pas le temps de s’ennuyer tandis que tous les personnages sombrent peu à peu dans la folie dès qu’ils commencent à feuilleter l’ouvrage maudit, le « Necronomicon ». Si vous êtes à la recherche de frissons littéraires, vous les trouverez probablement dans ce livre !

Publicités

Un commentaire sur “Necronomicon, de H.P. Lovecraft

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s