HeroFestival 2015

HeroFestivalLe week-end passé, c’était le HeroFestival à Marseille. Pour faire simple, il s’agit d’un salon qui mêle comics, jeux vidéos, fête médiéval, village steampunk, culture japonaise, jeu de rôle (sur table, grandeur nature…) et Star Wars. Effectivement, ça fait beaucoup. C’était la deuxième édition, et n’ayant pas été à la première je ne peux pas comparer. Pour faire court : j’ai passé un très bon week-end et j’ai eu la possibilité de rencontrer des personnes fabuleuses. Tout n’était pas parfait et il s’agissait principalement de problèmes d’organisation, mais c’était évident que les organisateurs avaient beaucoup travaillé pour le salon.

Tout d’abord, j’ai pu assister aux excellentes conférences de Xavier Fournier, journaliste, rédacteur-en-chef du magazine Comic Box et auteur de deux anthologies : Super-héros, une histoire française et Super-héros français, une anthologie. Autant dire que tout ça a été ajouté illico presto dans ma wishlist. Bon, les conférences et présentations sur les scènes ont pas mal pâti d’un problème d’organisation : retard, difficulté à trouver de quoi projeter, l’absence de chaises donc heureusement que je rechigne pas à m’asseoir par terre et que je pouvais malgré mes cosplays, les scènes n’étaient pas cloisonnées donc il fallait se concentrer sur la conférence au milieu des bruits de AirSoft, des jeux vidéos et de la musique… Malgré tout ça, ce fut un plaisir d’écouter Xavier Fournier nous partager son savoir, d’autant qu’on avait la possibilité de discuter avec lui en allant le retrouver directement sur son stand et vraiment, ce fut un plaisir. Pour rester dans les conférences, celles de Dennis Tredy étaient également un plaisir, j’ai donc appris beaucoup de choses ce week-end !

Pour ce qui est du cosplay, il y avait bien entendu des tenues absolument magnifiques, que ce soit du steampunk, du médiéval, du jeu de rôle grandeur nature, du manga (même si je connais moins) et bien sûr, du comics ! C’était d’ailleurs la première fois que je participais à un défilé comics, grâce au groupe Comics Team Marseille dont les organisatrices sont fabuleuses, avec de superbes cosplays et surtout une grande gentillesse. En revanche, c’était aussi mon pire ressentit en tant que cosplayeuse (bon, tout est relatif, ce n’est que ma troisième conv’ en cosplay) mais c’était aussi la première fois qu’il ne s’agissait pas d’un salon dédié. Au HeroFestival, tout était mélangé, ce qui fait qu’on retrouvait des publics très différents. Notamment des gens qui trouvent le cosplay « bizarre » et qui vous lancent de sales regards. Encore une fois, je relativise, puisque je ne fais pas partie des cosplayeuses qui se sont faites agressées (mais il y en a eu…). Un peu déçue aussi puisque peu de personnes ont reconnu Zatanna, mais globalement je suis plutôt contente puisque j’ai eu de très bons compliments, et parfois de la part de magnifiques cosplayeurs ! Le dimanche, Mercredi Addams a été beaucoup plus reconnue, ce qui fait sens.

Puis j’ai fait pleins de découvertes fabuleuses : j’ai pu faire une initiation au jeu de rôle sur table (dont je rêvais depuis tant d’années !) avec le jeu Wastburg, grâce à l’association ReNainSsance basée sur Marseille (oui, leur nom est super cool). Je renouvellerai l’expérience parce que je me suis bien amusée. Puis, j’ai découvert un producteur de thé, Le Chapelier Fou (oui, il y avait énormément de noms super chouettes), qui fait des thés bio avec des noms et des packagings fort sympathiques : j’ai craqué pour le « Tea for Anarchists » et « Domination ». Côté artiste, j’étais déjà tombée sur les travaux de Christophe Dougnac, dont son projet AmuseZ qui avait l’air magnifique, et pour avoir vu leDédicace Infinite Loop prototype pendant le salon, il l’est véritablement ! En plus, c’est quelqu’un de vraiment sympathique avec qui j’ai pu discuter et c’est toujours un plaisir de pouvoir échanger avec les artistes. Thibault Colon de Franciosi était également sur le salon, il a actuellement un Ulule en cours pour un livre jeunesse qui donne envie, Histoire de Dragon et c’était sympa de voir ses autres œuvres. Enfin, pour finir en beauté, j’ai pu me faire dédicacer The Infinite Loop par Elsa Charretier et Pierrick Colinet, qui sont vraiment très gentils aussi.

De très belles rencontres, qui font un équilibre avec les problèmes d’organisation. Notamment pour les consignes, qui étaient sacrément petites et je me demande si tout le monde a pu déposer ce qu’il voulait. Mais surtout, c’était impossible de récupérer quelque chose dans les sacs et de remettre le sac en consigne ensuite. Quand on est en cosplay et qu’on peut rien porter, c’est vraiment pas super. Heureusement que j’avais pris le pass qui me permettait de rentrer et sortir du salon comme je voulais, j’ai pu déposer mes affaires dans la voiture. Autrement, j’aurai dû me trimballer avec mon gros sac à dos (et mes livres à dédicacer) alors que j’étais en cosplay. Et autant dire que poser le sac quand quelqu’un demande une photo, avec la foule qu’il y avait, ça aurait probablement signifié se le faire voler. En parlant de vol, la restauration était inabordable. C’est généralement le cas sur les salons / conventions mais pour le coup, j’avais l’impression que c’était exagéré.

Enfin, l’utilisation de l’espace des deux halls me rend perplexe. Le village Steampunk (qui était absolument merveilleux) était tassé dans un coin, avec des allées où il était particulièrement difficile de circuler. Et une dizaine de mètres plus loin, il y avait un grand espace vide. Et puis la répartition… Je compte pas le nombre d’artistes qui avaient l’air désespéré puisqu’ils se retrouvaient seuls sur une grande table, éloignés de tout. Ah, et sans parler des artistes qui ont un style un peu steampunk qui se sont retrouvés dans le côté japonisant. Très difficile aussi d’avoir des infos : les bénévoles avaient l’air plus perdus que nous…

Tout cela ne m’a pas empêché de m’amuser et je reviendrai probablement l’année prochaine. Seulement, certains exposants m’ont dit qu’ils ne reviendraient pas, à cause de l’organisation des plus chaotiques, qui les a desservis. Et c’est fort dommage… En tous cas, merci à toutes les personnes à qui j’ai pu parler, vous m’avez permis de passer un bon salon !

Publicités

4 commentaires sur “HeroFestival 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s