Batman : Noël

Couverture Batman NoëlTitre : Batman – Noël
Auteur : Lee Bermejo
Date de publication : VO : 2011, VF :2012
Nombre de pages : 112
Édition : Urban Comics
Traduction : Alex Nikolavitch
Synopsis : La nuit de Noël, Batman traque un petit malfrat à la solde de son pire ennemi. Cette course-poursuite va l’amener à rencontrer trois visions du passé, du présent et de l’avenir, et à s’interroger sur les tenants et aboutissants de sa croisade contre le crime.

Avis : ★★★★★

J’ai commencé à lire sans savoir qu’il s’agit d’une réécriture de L’étrange Noël de monsieur Scrouge de Charles Dickens. J’avais acheté Batman – Noël il y a plus d’un an et je ne sais pas si je l’ai su à ce moment là, mais du coup je l’ai oublié. Même sans le savoir, dès les premières planches, l’ambiance victorienne est si bien recréée que cela ne fait aucun doute. La narration aide bien sûr, puis c’est explicitement cité. J’ai beaucoup apprécié cette réécriture adaptée à Batman et son univers. Pourtant, les visions d’un Bruce Wayne sombre, solitaire et désagréable ne sont pas mes préférées. Pour être tout à fait honnête, je les trouve exagérées et les histoires du genre sont souvent des prétextes à montrer du manpain. Mais ! Batman – Noël est tellement bien amené, particulièrement dans les rapports avec l’œuvre de Dickens, que je n’ai eu aucun mal à passer outre.

Et puis, le dessin est absolument magnifique. Lee Bermejo est devenu l’un de mes artistes préférés en quelques planches – ce qui est largement suffisant pour admirer son style. Je ne sais pas qui s’est inspiré de qui, mais son dessin me rappelle celui de Dustin Nguyen. Le trait est très doux et contraste avec le ton de l’histoire. D’ailleurs, le contraste est très bien fait, notamment au niveau des couleurs : le blanc de la neige et les ténèbres de la cave du Batman et de sa personnalité dans cette intrigue.

On suit donc Batman dans une période sombre de sa vie et au travers de la narration d’un personnage interne à l’histoire, mais dont on ne connaît pas l’identité au début du livre. Batman rencontre alors l’équivalent des trois fantômes qui visitent Scrouge, mais qui sont ici des personnages de Gotham. Ces derniers représentent le passé, le présent et le futur. Ils montrent tour à tour en quoi Batman a besoin de changer ses façons de faire. Il est parfois difficile de savoir si Bruce Wayne est en pleine hallucination ou si tout cela lui arrive réellement.

Le livre est tellement beau visuellement, c’est un plaisir de le tenir entre les mains et de le feuilleter. Chaque planche est une véritable œuvre d’art, je n’avais de cesse d’admirer le travail des couleurs et tous les détails insérés dans les dessins. Une histoire à lire et relire sans modération !

Publicités

Un commentaire sur “Batman : Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s