La lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne

27.07.15 Lettre écarlate

Pourquoi t’attarder, ne fût-ce qu’un jour, dans les tourments qui rongent ta vie, qui t’ont affaibli et t’ont enlevé toute volonté, qui ne te laissent même plus la force de te repentir ? Allons, debout et à l’œuvre !
Chapitre XVII, traduction de Charles Cestre.

Mon classique du mois de juillet !

Quand j’ai découvert ce classique : Que je me souvienne, à l’université, sans surprise, pendant mes cours de littérature américaine.

Pourquoi j’ai décidé de le lire : J’en avais beaucoup entendu parler évidemment donc je voulais savoir de quoi il en retournait, et j’ai trouvé une copie d’occasion d’une traduction française. Même si je préfère largement lire en langue originale quand c’est en anglais (c’est-à-dire quand je peux…), j’étais curieuse de voir comment les références à la lettre A et aux mots auxquels elle correspond avaient été traduites.

Qu’est ce qui en fait un classique : Sa portée universelle probablement, puisque le livre traite de sujets bien connus : la différence, le jugement des autres, la vengeance, le “pêché” et le pardon.

Ce que j’en ai pensé : Du fait d’en avoir étudié le sujet avant de le lire, je connaissais déjà l’intrigue principale et tout ce que la lettre A et les personnages pouvaient symboliser, ce qui a forcément influencé ma lecture. J’ai plutôt apprécié l’intrigue, même si ce n’est pas mon livre ou même mon classique préféré. L’histoire est travaillée, l’auteur nous donne des pistes pour faire sens de ce qui se passe et du “mystère”. J’apprécie beaucoup le fait que l’histoire corresponde à deux époques différentes et auxquelles on peut trouver certaines ressemblances.

Restera-t-il un classique : Je n’en doute pas.

À qui le recommanderais-je : Toutes personnes que ça intéresse bien entendu, mais particulièrement si vous appréciez les histoires faussement vraies (comme Les liaisons dangereuses) où le narrateur / “auteur” prétexte avoir trouvé des documents qui attestent ou contiennent l’histoire qui va suivre.

Page du 2015 Classics Challenge

Publicités

2 commentaires sur “La lettre écarlate, de Nathaniel Hawthorne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s